France – Espagne : Les Bleus au révélateur de la Roja

Voir le site Equipe de France

but de Griezmann
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-03-28T16:21:36.331Z, mis à jour 2017-03-28T16:23:51.028Z

Le match amical de mardi soir au Stade de France aura des allures de finale entre deux des meilleures nations européennes. La France a l’occasion de confirmer qu'elle peut battre n'importe qui.

La tendance semble s’être inversée depuis quelques années. Championne d’Europe (2008 et 2012) et du monde (2010) l’Espagne reste sur deux compétitions majeures ratées (éliminée au premier tour au Brésil en 2014 et en huitième à l’euro 2016) alors que les Bleus s’installent comme l’une des meilleures nations sur les dernières années (finaliste de l’Euro 2016) et quart de finale au Brésil en 2014). A quinze mois du mondial en Russie, l’équipe de France a une très belle chance de montrer qu'elle figure parmi les meilleures équipes de la planète, même privée de Varane et Pogba.

 

Le résumé de Luxembourg - France :


Deux adversaires qui se connaissent bien

La dernière confrontation entre la France et l’Espagne date de 2014, et nos Bleus s’étaient imposés 1-0 sur un but de Loïc Rémy. Sur le onze de départ français de cette époque, Lloris, Griezmann et Matuidi sont les seuls à être encore présents pour le match de mardi soir. Les choses ont donc bien changé depuis et difficile de mettre l’une ou l’autre équipe au-dessus l’autre.

En tout cas, les deux formations se connaissent bien : côté bleu, Griezmann, Gameiro, Umtiti, Laporte, et Rami évoluent en Liga, alors que côté ibérique, la plupart des joueurs ont des coéquipiers internationaux français, ou qui postulent à l’équipe de France (comme Diego Costa, Pedro et Azpilicueta partenaires de Zouma à Chelsea, ou Thiago Alcantara qui évolue aux côtés de Kingsley Coman au Bayern). Une rencontre somme toute amicale au final.



Le moment des tests ?

Le calendrier ne laisse pas une grande place aux tests et aux rotations en sélection nationale. Ce soir, malgré le très haut niveau attendu, les deux sélectionneurs devraient pourtant opérer quelques modifications dans les formations proposées. Côté français, des changements sont attendus en défense, avec les titularisations de Jallet et Kurzawa. Laporte pourrait aussi connaître sa première sélection en Bleu en seconde période, contre son pays d’adoption. Thomas Lemar est pressenti pour débuter, alors qu’un doute subsiste sur le joueur qui accompagnera N’Golo Kanté à la récupération. Si Bakayoko a peu de chances, Matuidi sera en compétition avec son partenaire de club Rabiot. Devant, une attaque 100% « madrilène » est attendue avec la deuxième version de la « GG » avec Griezmann – Gameiro. Kylian MBappé devrait également avoir plus de minutes que lors de sa rentrée contre le Luxembourg, au grand bonheur de Sergio Ramos!

Pour la Roja, Madrid sera aussi bien représenté avec 5 joueurs du Real attendu au coup d’envoi (Morata, Isco, Carvajal, Nacho, et Ramos), mais le turnover devrait être conséquent à la pause, la plupart des joueurs de la sélection espagnole étant pour la plupart en lice pour 3 ou 4 compétitions avec leurs clubs, la volonté d’éviter des blessures (et donc des polémiques) risque de prévaloir.


Kylian Mbappe en équipe de France


Que fait-il attendre de cette rencontre ?

Les deux nations savent que cette rencontre de prestige peut faire office de match référence. Venir à bout d’une grande équipe peut aider pour la suite et étant donné que certains joueurs sont loin d’être assurés d’avoir une place en sélection, se montrer à son meilleur avantage lors d’une rencontre de ce niveau peut aider. Des éléments comme Thomas Lemar, et Kylian Mbappé peuvent en effet marquer des points en montrant qu’ils ont prêts pour le très haut niveau comme ils le font en club avec l’AS Monaco. 

Même constat pour Ousmane Dembélé, qui a réalisé une très belle performance contre le Luxembourg et qui aura à cœur de confirmer contre l’Espagne, un adversaire d’un tout autre niveau. Laporte, longtemps oublié de la liste de Deschamps a aussi une belle carte à jouer si par exemple, il était amené à suppléer Umtiti ou Koscielny à la pause. L’équipe de France possède de très nombreux talents à toutes les lignes, et le match contre l’Espagne est donc l’occasion rêvée pour certains joueurs de se montrer. Côté espagnol, on peut imaginer qu’Isco et Morata, en manque de temps de jeu au Real, pourraient aussi  chercher à démontrer leurs talents ce soir. Pour toutes ces raisons, la rencontre de ce soir au Stade de France est pleine de promesses.

Les premières minutes en Bleu de Mbappé contre le Luxembourg :


en savoir plus : Equipe de France de Football