France - Ukraine (1-1), Deschamps : "Ce n'est pas un long fleuve tranquille"

ELIMINATOIRES COUPE DU MONDE 2022 - Tenue en échec par l'Ukraine (1-1), l'équipe de France a raté son entame de campagne qualificative. Interrogé par TF1, Didier Deschamps a refusé de s'inquiéter.

Ils ont dit

Didier Deschamps (au micro de Frédéric Calenge pour TF1) :

"On aurait dû se mettre à l'abri en première période car on a eu les occasions. Après, ça a été un peu plus difficile, avec certainement un peu moins de jus. Le but qu'on prend est évitable, mais on a poussé jusqu'au bout. On est évidemment déçus car l'idéal aurait été de gagner. Cela prouve que l'Ukraine est une bonne nation."

"C'est une première étape, on en a deux autres pas simples, pas pour les mêmes raisons. On peut faire mieux. L'animation offensive n'est pas liée qu'aux joueurs offensifs non plus. J'avais décidé d'aligner une équipe avec beaucoup de joueurs portés sur l'offensive, mais ça n'a pas forcément été le match où on s'est créé le plus d'occasions."

"Il faut plus de justesse et de mouvement face à ces adversaires. Je ne noircis pas le tableau, la situation n'est pas évidente, mais le parcours de qualifications c'est un long parcours et pas un long fleuve tranquille, cela ne l'a jamais été."

Antoine Griezmann (au micro de Frédéric Calenge pour TF1) :

"Il aurait fallu un meilleur match, plus de joueurs offensifs pouvant faire des un-contre-un sur les côtés. On va apprendre à jouer face à un système comme celui-là et essayer de gagner le prochain match."

"Je suis content pour le but, j'essaie de donner le maximum pour l'équipe que ce soit but, passe décisive ou récupération de ballons. On voulait gagner, on n'a pas fait un gros match. Il faut regarder, essayer de s'améliorer."

Vidéos associées

News associées