A bien négocier

Voir le site Euro 2012 de football

Arjen Robben
Par G.C.|Ecrit pour TF1|2012-06-09T14:03:48.000Z, mis à jour 2012-06-09T15:49:57.000Z

Comme au Mondial 2010, les Pays-Bas retrouvent le Danemark d'entrée avec l'ambition de se placer dans les meilleures conditions avant de retrouver l'Allemagne et le Portugal. S'ils comptent sur leur force de frappe, les Néerlandais connaissent quelques soucis en défense.

L'ENJEU :

Les Pays-Bas connaissent leur mission. Ils doivent débuter leur compétition pied au plancher. Car, comme au Mondial 2010 (victoire 2-0), ils débutent par le Danemark, l'équipe la plus abordable de leur groupe sur le papier. Ils ont les atouts pour y arriver En qualifications, l'attaque des vice-champions du monde a encore fait parler la poudre. Lors des matches de préparation, Van Persie and co sont aussi montés en puissance (défaite 2-1 face à la Bulgarie, puis succès contre la Slovaquie et l'Irlande du Nord, 2-0 et 6-0). Mais les Néerlandais ne doivent pas prendre le Danemark à la légère. Les Danois ne sont pas les premiers venus. Ils ont fini premiers de leur groupe en qualifications, devant le Portugal, avec un succès à la clé sur les Lusitaniens (2-1). Et possèdent les armes pour déstabiliser la défense batave, qui sera inédite pour cette entrée en lice avec le forfait notamment de Mathijsen. "Il est hors de question de prendre les Danois de haut. C'est une équipe dangereuse. Le premier match d'un tournoi étant selon moi le plus important, il faudra être sérieux dès la première minute", affirme d'ailleurs Rafael van der Vaart.

LES CHIFFRES CLÉS

45. Les Oranje n'ont plus perdu face aux Danois depuis 1967 - soit 45 ans -. Il faut remonter au 4 octobre 1967 et une victoire 3-2 à Copenhague en éliminatoires de l'Euro pour retrouver un succès danois.

37. La formation néerlandaise a été la plus prolifique des éliminatoires de l'Euro avec 37 buts marqués en 10 rencontres. C'est d'ailleurs Klaas-Jan Huntelaar qui a terminé meilleur buteur avec 12 réalisations.

5 sur 5. Depuis leur sacre en 1988, les Pays-Bas sont toujours sortis de leur groupe pour atteindre le stade des quarts de finale à l'Euro. S'ils se sont arrêtés à ce stade en 1996 et 2008, ils ont échoué en demi-finales en 1992, 2000 et 2004.

LES ÉQUIPES PROBABLES

Bert van Marwijk est confronté à un casse-tête. Sa défense - le point faible de l'équipe batave - connaît quelques soucis. Le forfait de Joris Mathijsen (cuisse) force le sélectionneur batave à redistribuer ses cartes. Bouma et Vlaar, qui n'ont pas rassuré à ce poste, postulent pour épauler Heitinga dans l'axe. Et pour le poste de latéral gauche depuis le forfait de Jetro Pieters, le flou demeure (Schaars, Bouma ou Willems). Devant, c'est le quatuor Sneijder-Robben-Afellay-Van Persie qui va être aligné. Klaas-Jan Huntelaar débutera donc sur le banc avec Rafael van der Vaart. Au Danemark, un doute subsiste en défense centrale. Si Kjaer part avec une longueur d'avance, il pourrait se faire doubler par Bjelland pour jouer aux côtés d'Agger.

A bien négocier