A gauche, c'est ouvert

Voir le site Euro 2012 de football

A gauche, c'est ouvert
Par Gil BAUDU|Ecrit pour TF1|2012-05-08T17:20:02.000Z, mis à jour 2012-05-09T15:51:32.000Z

Le forfait d'Eric Abidal a redistribué les cartes au poste de latéral gauche. Derrière Patrice Evra, remplaçant naturel du Barcelonais, la concurrence s'annonce rude entre Gaël Clichy (Manchester City) et Jérémy Mathieu (FC Valence).

A Barcelone, Pep Guardiola dit de lui qu'il est "irremplaçable". "Unique", même. Eric Abidal ne jouera pourtant pas l'Euro. Sa santé en a décidé ainsi. Mercredi, le latéral catalan ne figurera pas sur la liste de Laurent Blanc. Jusqu'à mi-mars, le sélectionneur national comptait sur l'ancien Lyonnais. Il en faisait même son option n°1 sur le flanc gauche de la défense tricolore. Et pour cause : au regard de ses huit années et de ses 64 sélections en Bleu, de son palmarès et de ses performances, Abidal avait effectivement plusieurs longueurs d'avance sur la concurrence. Son forfait remet tout en cause. Il prive Blanc d'une certitude, dans un secteur de jeu qui en manque cruellement. Il pousse surtout le patron des Bleus à revoir ses plans.

A moins d'un coup de théâtre, le suppléant naturel d'Abidal est connu : il s'agit de Patrice Evra. Parmi les prétendants, le défenseur de Manchester United (30 ans, 39 sélections) est, de loin, le plus expérimenté. Outre-Manche, Sir Alex Ferguson lui voue une confiance sans faille. Il en a même fait son capitaine. En Bleu, Evra ne jouit pas exactement du même crédit. Dans l'imaginaire collectif, son nom est encore associé à la cicatrice de Knysna. Blanc l'a déjà "recadré" pour un "état d'esprit" et un "comportement" frisant parfois l'arrogance. Mais on voit mal le sélectionneur se priver d'un joueur qui était des deux dernières campagnes tricolores, en 2008 et 2010.

Si la présence d'Evra paraît acquise, celle de Gaël Clichy ne l'est pas totalement. Le vécu international du Citizen (26 ans), qui côtoie les Bleus depuis 2004, sa forme étincelante et ses indéniables qualités de contre-attaquant sont ses meilleurs alliés. A Manchester, ces atouts ont d’ailleurs hissé l'ancien Gunner devant Aleksandar Kolarov, pourtant acheté 30 millions d'euros. Bref, Clichy paraît une doublure crédible d'Evra. Crédible, mais pas indiscutable. Car Jérémy Mathieu frappe lui aussi à la porte de l'Euro. Certes, le Valencian ne compte qu'une sélection, brillamment honorée le 11 novembre dernier, face aux Etats-Unis (1-0). Certes, depuis quelques semaines, il semble moins en jambes que Clichy. Certes, son expérience en club et en sélection est moins clinquante. Mais Blanc ne cesse de louer sa polyvalence dans le couloir gauche. Capable de jouer "derrière ou au milieu", Mathieu "amène beaucoup d’animation". L'ancien Toulousain possède aussi "une belle qualité de centre et de frappe". De là à coiffer Clichy au poteau...

Les probables : EVRA (Manchester United), CLICHY (Manchester City)
Le possible : MATHIEU (FC Valence)
Indisponible : Eric ABIDAL (FC Barcelone)

SUIVEZ EN DIRECT LA REVELATION DE LA LISTE DE LAURENT BLANC A PARTIR DE 17h30 SUR EUROSPORT, EUROSPORT PLAYER, et EUROSPORT.FR

A gauche, c'est ouvert