Angleterre: Hodgson tient la corde

Voir le site Euro 2012 de football

Angleterre: Hodgson tient la corde
Par Philippe DA COSTA|Ecrit pour TF1|2012-04-29T19:48:03.000Z, mis à jour 2012-04-30T07:53:12.000Z

Selon la BBC, la Fédération anglaise a discuté avec Roy Hodgson, le manager de West Bromwich, pour le poste de sélectionneur, laissé vacant par Fabio Capello. Le club anglais a donné l'autorisation à la FA pour entamer des discussions. Il pourrait être sur le banc anglais pour l'Euro.

La Fédération anglaise pourrait bien sortir un nom inattendu de son chapeau pour le poste de sélectionneur. Alors que tout indiquait qu'Harry Redknapp (Tottenham) allait prendre le poste laissé vacant par Fabio Capello, et actuellement géré par intérim par l'entraîneur des Espoirs Stuart Pearce, c'est finalement Roy Hodgson (64 ans), qui pourrait succéder à l'Italien. La FA a confirmé avoir déjà rencontré le manager de West Bromwich Albion. "Roy est le seul manager que nous ayons approché, a reconnu le président David Bernstein. Et nous allons refixer un rendez-vous selon le planning prévu pour de nouvelles discussions", a-t-il ajouté. En clair, pour qu'il soit opérationnel pour l'Euro.

L'information a également été confirmée par le président de WBA, que Hodgson a mené cette saison à une belle 10e place à deux journées de la fin. "Roy a fait un travail fantastique sur les quinze derniers mois et le fait que la Fédération veuille discuter avec lui du poste de sélectionneur en est la preuve, a expliqué Jeremy Peace. Nous pouvons comprendre qu'il ait envie de discuter au sujet de ce poste prestigieux. Cependant, nous avons dit à Roy combien nous souhaitions qu'il reste avec nous." Mais le timing colle parfaitement car le contrat d'entraîneur d'Hodgson prend fin en juin.

Une expérience internationale certaine

Si l'ancien entraîneur de l'Inter Milan (1995-97) est choisi au détriment de Redknapp, c'est avant tout pour son expérience internationale d'après la BBC. Hodgson a déjà dirigé la Suisse qu'il avait menée à la Coupe du monde 1994 et à l'Euro 96 après des décennies d'absence au plus haut niveau international. Il a également pris les rênes des Emirats arabes unis (2002-2004) puis de la Finlande (2006-2007). En club, outre le club lombard qu'il a mené en finale de la Coupe de l'UEFA, Hodgson a eu en charge des clubs suédois, suisses mais aussi Blackburn, l'Udinese, Fulham (finale de Ligue Europa en 2010) ou encore Liverpool l'année dernière. Une expérience de six mois qui s'était mal terminée.

Sa nomination apparaitrait véritablement comme une surprise tant le manager des Spurs était donné favori. Sa situation en club est peut-être plus délicate à gérer pour la FA alors que Tottenham bataille pour une place en Ligue des champions. Hodgson, lui, dirige un club de deuxième catégorie et s'est déjà déclaré prêt à prendre le job il y a quelques temps. "Ce serait un honneur parce que c'est le sommet de la réussite d'être invité à diriger son propre pays". Et à la question de savoir s'il accepterait le job, le manager de West Bromwich avait alors répondu. "Bien sûr, je pense que tout le monde dirait oui." Au mois de mars, Redknapp avait lui révélé qu'il n'était "pas sûr d'en vouloir".