Angleterre, la jeunesse a son mot à dire

Voir le site Euro 2012 de football

Angleterre, la jeunesse a son mot à dire
Par Glenn CEILLIER|Ecrit pour TF1|2012-06-03T09:34:31.000Z, mis à jour 2012-06-03T15:52:28.000Z

Danny Welbeck ou encore Alex Oxlade-Chamberlain ont marqué des points face à la Belgique (1-0), lors du dernier match de préparation de l’Angleterre. A quelques jours du match face à la France, les deux jeunes Anglais postulent à une place dans le onze de départ.

L'Euro se rapproche et l'Angleterre version Roy Hodgson prend forme petit à petit. Entre les blessures (Lampard, Barry) et la suspension de Wayne Rooney pour les deux premiers matches, la sélection des Trois Lions pourrait d'ailleurs prendre un petit coup de jeune face à la France, le 11 juin prochain. Si en défense, Hodgson attend des nouvelles de John Terry et Gary Cahill - touchés face à la Belgique (1-0) -, Danny Welbeck et dans une moindre mesure Alex Oxlade-Chamberlain ont marqué des points dans le secteur offensif lors du dernier match de préparation des Anglais.

Car devant Scott Parker et Steven Gerrard - associés à la récupération-, il y a des places à prendre face aux Bleus. Si Ashley Young et James Milner semblent assurés de débuter, le doute plane à quelques postes. Notamment en pointe. Andy Carroll, avec son profil atypique, semblait tenir la corde en l'absence de Rooney. Mais l'attaquant de Liverpool a peut-être vu Danny Welbeck le doubler face à la Belgique. Le Mancunien de 21 ans n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent mais il a marqué son premier but avec le maillot de l'Angleterre sur le dos d'un petit lob parfaitement ajusté sur un bon service de son coéquipier à Manchester United, Ashley Young.

L’association Young-Welbeck

Sa relation avec Young - qui a été impliqué dans 11 des 20 derniers buts de sa sélection - pourrait d'ailleurs fait pencher la balance. "On connaît nos styles de jeu. Notre manière de jouer. On s'entraîne tous les jours ensemble", souligne Welbeck, bien conscient de l'importance de son partenaire dans l'animation offensive de sa sélection. L'entente entre les deux Mancuniens, alignés ensemble devant, n'a d’ailleurs pas échappé à Hodgson : "Ils ont bien travaillé devant. Ils se sont parfaitement entendus pour mettre la pression sur la défense belge", s'est réjoui le nouveau sélectionneur anglais.

Si Welbeck a su saisir sa chance, l'autre gagnant de la soirée côté anglais pourrait être Alex Oxlade-Chamberlain. Pour sa première titularisation avec l'Angleterre, le prodige d'Arsenal a encore démontré qu'il n'avait peur de rien. Aligné dans le couloir gauche, l'intrépide Gunner de 18 ans a montré sa capacité de percussion avant de lever le pied et de sortir à la 67e. Il peut apporter ce côté imprévisible qui manque tant à l'Angleterre. "Il a été bon. Il a fait de très bonnes choses. Mais nous devons encore travailler avec lui sur ce que nous attendons de lui à ce poste", résume Hodgson. Si Walcott a des chances de débuter à droite face aux Bleus et de décaler Milner à gauche, Chamberlain postule aussi. Les Français sont prévenus : la jeunesse anglaise avec son duo Welbeck-Chamberlain sera peut-être à surveiller de près.