Berlin évoque d'éventuels contrôles frontaliers par la Pologne

Voir le site Euro 2012 de football

Default tf1 image
Par AFP|Ecrit pour TF1|2012-05-31T12:04:02.000Z, mis à jour 2012-05-31T12:04:33.000Z

Le ministre allemand de l'Intérieur, Hans-Peter Friedrich, estime dans un entretien à l'agence SID que la Pologne rétablira certainement des contrôles à la frontière germano-polonaise durant l'Euro-2012 de football afin d'éviter la venue d'éventuels supporteurs violents.

"Tel que cela se présente, les collègues polonais vont réintroduire des contrôles aux frontières durant le Championnat d'Europe" qui débute le 8 juin, a souligné le ministre, également responsable des Sports, dans cette interview à l'agence allemande, filiale de l'AFP. Trente policiers allemands vont également être dépêchés en Pologne et en Ukraine, "à la demande de ces pays organisateurs", a-t-il ajouté, dont 12 en Pologne. Ils "serviront d'un côté de contact avec les autorités locales et d'un autre, ils seront les interlocuteurs des supporters" allemands, a précisé M. Friedrich.

Selon lui, il ne serait pas "légal" d'empêcher tous les fans considérés comme violents, répertoriés dans un fichier national, de se rendre en Pologne et en Ukraine. Mais si des policiers ont connaissance de projets de voyage, ils "peuvent les convoquer et dire à ces personnes: fais attention mon ami, nous t'avons à l'oeil". Parmi les autres mesures possibles, ces supporters peuvent être "contraints par exemple de venir se présenter au commissariat de leur lieu de résidence une heure avant le début d'un match", a-t-il encore détaillé. L'Allemagne avait instauré ou renforcé des contrôles à ses frontières lors du Mondial-2006 dont elle était le pays hôte.