Bloquer les stars portugaises

Voir le site Euro 2012 de football

Bloquer les stars portugaises
Par N.S. et T.C.|Ecrit pour TF1|2012-06-20T21:33:34.000Z, mis à jour 2012-06-21T23:58:28.000Z

L'analyse statistique des trois matches de poule joués par le Portugal et la République tchèque montre que les Lusitaniens font souvent la différence grâce à leurs stars du dribble davantage que par leur jeu d'équipe. Au contraire des Tchèques.

Les statistiques sont bavardes et décryptent à merveille le jeu de la Selecçao. Les centres sont rares, mais les dribbles légion, souvent réussis par les flèches Nani et Ronaldo. Et si les Lusitaniens tentent davantage leur chance que les Tchèques (39 tirs contre 30), ils le doivent beaucoup à leurs individualités, "CR7" en tête (22 frappes). La solution pour les Slaves, comme l'évoque le Bordelais Plasil, sera d'évoluer en "bloc-équipe", de multiplier les passes et les centres. Car dans ce domaine, ils sont supérieurs aux Portugais. Tout comme sur le plan des tacles défensifs.

Bloquer les stars portugaises