Espagne : 6 tirs cadrés, 4 buts

Voir le site Euro 2012 de football

Espagne : 6 tirs cadrés, 4 buts
Par G. Ba.|Ecrit pour TF1|2012-07-01T20:40:30.000Z, mis à jour 2012-07-02T07:17:57.000Z

Les statistiques démontrent que la Roja a fait preuve d'une efficacité insolente pour corriger l'Italie (4-0) en finale de l'Euro.

De ses trois finales victorieuses, celle de l'Euro 2012 restera assurément comme la mieux maîtrisée, la plus facile par l'Espagne. L'Italie ne lui ont pas opposé la même résistance que l'Allemagne en 2008 et que les Pays-Bas deux ans plus tard. Mais si la Squadra est passée à côté de son sujet dimanche soir, à Kiev, c'est avant tout parce qu'elle a croisé la route d'une Roja réaliste comme jamais. La preuve : l'équipe de Vicente del Bosque a cadré six frappes. Elle en a converties quatre. A ce niveau d'efficacité, rien ne pouvait lui arriver.

Dans un premier temps, l'Espagne n'a pourtant pas été aussi maître du ballon qu'à l'accoutumé. Elle a attendu le second acte pour reprendre la possession à son compte. A la pause, elle était légèrement favorable... à l'Italie. Pas pour longtemps. Les champions d'Europe ont vite repris le contrôle des opérations. Et la sortie express de Thiago Motta est une explication trop superficielle. Elle n'a fait que creuser le rapport de forces. Résultats : sur l'ensemble de cette finale, l'Espagne a eu le ballon 56% du temps, a connu moins de déchets dans ses transmissions et a même surclassé l'Italie dans les airs. Dimanche soir, cette Roja était inaccessible.

Espagne : 6 tirs cadrés, 4 buts