Il fera -2 au Touquet

Voir le site Euro 2012 de football

Il fera -2 au Touquet
Par Par Maxime DUPUIS, au Touquet (avec C. R.)|Ecrit pour TF1|2012-05-28T14:07:00.000Z, mis à jour 2012-05-29T11:55:52.000Z

Vers 11h30, on connaîtra la liste définitive des joueurs retenus pour disputer l'Euro 2012. Deux hommes vont quitter le groupe. Lesquels ? Tour d'horizon des menacés.

Deux joueurs vont quitter les Bleus, ce mardi à 11 heures, à soixante minutes de la deadline fixée par l'UEFA pour la communication de la liste définitive. Sur le papier, les vingt-cinq sont menacés. Mais selon nos estimations, dix-sept n'ont rien à craindre : les trois gardiens (Lloris, Mandanda, Carrasso), les deux avant-centres (Benzema, Giroud), ceux qui ont gagné leurs galons de titulaire sous l'ère Blanc (Rami, Mexès, M'Vila, Ribéry), ceux qui sont bien partis pour l'être (Cabaye, Debuchy). Malouda nous semble devoir rester en raison de son expérience. Diarra car son profil est unique. Réveillère pour sa polyvalence. Ménez car il est un choix récurrent de l'ère Blanc et qu'il a fini la saison en boulet de canon. Pareil pour Nasri. Le sélectionneur devrait aussi conserver Koscielny comme numéro trois de la défense. Les autres ? Il sont probablement ceux dont la nuit a été la plus agitée. Voici leurs noms.

GAEL CLICHY

Sa situation : Sa dernière sélection remonte au mois d'août (Chili, 1-1). Dans la hiérarchie des arrières latéraux, Gaël Clichy était passé de la 2e à la 3e, voire la 4e place. Sa fin de saison avec City l'a remis en selle.

Pourquoi resterait-il ? Patrice Evra ne donne pas toutes les garanties de sécurité sur le côté gauche. Eric Abidal n'a pas été remplacé.

Pourquoi partirait-il ? Parce qu'Anthony Réveillère peut jouer à droite comme à gauche et que Yanga MBiwa, Florent Malouda et Blaise Matuidi sont également des recours en cas de pépin.

Chances de rester : 40%

_______________________________________________________

PATRICE EVRA

Il fera -2 au Touquet

Sa situation : En l'absence d'Eric Abidal, forfait pour l'Euro en raison de ses problèmes de santé, Patrice Evra est censé être le numéro 1 au poste.

Pourquoi resterait-il ? Son expérience est bien supérieure à celle de Gaël Clichy. Il a déjà disputé deux compétitions internationales.

Pourquoi partirait-il ? Sa saison a été moyenne et, défensivement, il n'est plus aussi sûr qu'avant. On l'a vu dimanche face à l'Islande. Gaël Clichy ou Anthony Réveillère sont des recours solides.

Chances de rester : 80%

_______________________________________________________

MAPOU YANGA MBIWA

Sa situation : Mapou Yanga Mbiwa est le seul de la pré-liste à n'afficher aucune sélection au compteur. Le défenseur central a réussi une belle saison avec Montpellier et remporté le titre de champion.

Pourquoi resterait-il ? Laurent Blanc a appelé quatre défenseurs centraux de métier. Il faut doubler ce secteur-clé et sensible de l'équipe de France. Un pépin est vite arrivé.

Pourquoi partirait-il ? Humainement, il est plus facile de sortir un novice tel que Yanga Mbiwa. Sportivement, également.

Chances de rester : 70%

_______________________________________________________

MARVIN MARTIN

Il fera -2 au Touquet

Sa situation : Marvin Martin est en équipe de France depuis bientôt un an et son doublé en Ukraine (1-4). Depuis, il n'a quitté le groupe malgré une saison moyenne.

Pourquoi resterait-il ? Dans un milieu à trois où Laurent Blanc veut faire la part belle aux joueurs de ballon, Martin, par sa science de la passe, a sa place.

Pourquoi partirait-il ? Sa saison n'a pas été flamboyante et l'on peut imaginer que si Blanc décide de faire confiance à Gourcuff, il laissera Martin sur le bord de la route.

Chances de rester : 50%

_______________________________________________________

YOANN GOURCUFF

Sa situation : Une fin de saison honnête a rouvert les portes de l'équipe de France à Yoann Gourcuff, qui n'a pas su saisir sa chance face à l'Islande.

Pourquoi resterait-il ? Laurent Blanc l'apprécie et a besoin de techniciens dans l'entrejeu. Et Gourcuff a rarement démérité depuis que le sélectionneur a pris ses fonctions. Ajoutez à cela que Blanc assure ne pas avoir tenu compte du match de l'Islande.

Pourquoi partirait-il ? A la marge socialement dans ce groupe, à contretemps sur le terrain, Yoann Gourcuff n'arrive pas à se fondre dans le collectif. Plus ennuyeux, il n'est pas au meilleur de sa forme.

Chances de rester : 30%

_______________________________________________________

BLAISE MATUIDI

Il fera -2 au Touquet

Sa situation : Le Parisien sort d'une bonne première saison avec le Paris Saint-Germain, dont il est devenu un joueur qui compte.

Pourquoi resterait-il ? Blaise Matuidi est gaucher et offre des perspectives différentes et intéressantes à l'équipe de France dans le jeu. Sa polyvalence est également un atout.

Pourquoi partirait-il ? Son vécu et son expérience du très haut niveau sont quasiment nulles. Laurent Blanc ne l'a utilisé que quatre fois en deux ans, une seule fois en match officiel. Et Florent Malouda est officiellement reconverti à ce poste depuis quelques semaines...

Chances de rester : 40%

_______________________________________________________

HATEM BEN ARFA

Sa situation : Revenu de très loin, Hatem Ben Arfa surfe sur la vague d'un printemps réussi avec Newcastle.

Pourquoi resterait-il ? Parce que Hatem Ben Arfa est un talent rare et que l'équipe de France ne peut pas faire l'économie d'un joueur comme lui, même pour en faire un joker de luxe. Il a le profil pour régler le débat de l'introuvable milieu droit.

Pourquoi partirait-il ? L'équipe de France ne manque pas de dynamiteurs. Sa propension à se mettre au service du collectif, défensivement parlant, laisse à désirer. Et dernier arrivé...

Chances de rester : 70%

_______________________________________________________

MATHIEU VALBUENA

Il fera -2 au Touquet

Sa situation : Le Marseillais ne semble pas être un incontournable chez les Bleus. Pourtant, quand il y a besoin de lui, Mathieu Valbuena ne déçoit pas (Bosnie, Angleterre, Allemagne).

Pourquoi resterait-il ? Loïc Rémy parti, il n'est plus nécessaire de mettre à la porte un autre animateur potentiel du couloir droit, tel que l'est Mathieu Valbuena.

Pourquoi partirait-il ? L'équipe de France est pourvue de joueurs pouvant évoluer sur le côté droit, poste qui est dévolu chez les Bleus. Pas besoin d'empiler.

Chances de rester : 60%

Blanc donne rendez-vous mardi, 11 heures