La France en reconquête

Voir le site Euro 2012 de football

Les contours sont trop nets
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2012-06-11T07:38:56.000Z, mis à jour 2012-06-11T16:00:40.000Z

Les douze choses que vous devez savoir sur la France, avant son entrée en lice dans l'Euro, lundi. Les Bleus entendent faire oublier leurs deux dernières expériences douloureuses en 2008 et 2010.

SES LEADERS : Benzema et Ribéry en chefs de fil

Laurent Blanc a besoin de leaders pour cet Euro. Et les matches de préparation lui en ont probablement trouvé. Outre le capitaine Lloris, Benzema, grâce à sa saison pleine au Real Madrid, se devait d'endosser ce rôle-là. Un ton en-dessous avec les Bleus, il a fait le plein de confiance grâce aux matches de préparation. Tout comme Franck Ribéry totalement transfiguré en moins d'une semaine : trois tirs tentés en trois matches, trois buts !

SON COACH : Blanc, l'homme de la réhabilitation

Laurent Blanc a pris les rênes de l'équipe de France à l'issue d'un Mondial 2010 catastrophique. Aussi bien sur le plan sportif que de l'image. Des débuts compliqués marqués par deux défaites contre la Norvège (2-1) et la Biélorussie (0-1) et les séquelles laissés par les évènements de Knysna. Mais très vite, le sélectionneur a fixé sa ligne de conduite et formé un groupe volontaire et compétitif. La France s'est donc qualifiée pour l'Euro et retrouve peu à peu le soutien de son public.

SES "FRANCAIS" : Marseille, le mieux loti

Parmi les vingt-trois joueurs retenus par Laurent Blanc, douze évoluent en Ligue 1. Avec trois représentants (Mandanda, Diarra et Valbuena), l'Olympique de Marseille est le club le mieux représenté.

SON GRAND ABSENT : Rémy, le coup dur

Blessé à la cuisse face à Auxerre lors de la 37e journée de championnat, Loïc Rémy a entamé un contre-la-montre pour espérer guérir et pouvoir participer à l'Euro 2012. L'attaquant marseillais a la confiance de Laurent Blanc qui l'a convoqué dans un premier groupe élargi de 26 joueurs. Mais le travail du staff médical des Bleus n'a pas suffi et l'ancien Lyonnais a dû se résoudre à déclarer forfait.

SES GRANDES REFERENCES : Les Bleus devenus invincibles

Depuis sa prise de fonction, Laurent Blanc a disputé 23 rencontres. Après deux défaites d'entrée, le sélectionneur a parfaitement corrigé le tir puisque la France a disputé 21 matches consécutifs sans connaître la défaite. La meilleure série en cours au monde.

SON CALENDRIER : La Suède, l'inconnue

La France entame son Euro par une rencontre face à l'Angleterre le 11 juin. Les Bleus défieront ensuite l'Ukraine le 15 juin avant le dernier match du groupe D contre la Suède, la seule des trois formations que les Bleus n'ont pas affronté sous l'ère Laurent Blanc.

SES AMBITIONS : Les quarts au minimum

Après les épisodes douloureux de l'Euro 2008 et du Mondial 2010, les Bleus ne veulent pas fanfaronner. "Le premier objectif de l'équipe de France est d'être présent en quarts de finale." Laurent Blanc avance dans le sens du président de la FFF, Noël Le Graët, qui s'est mis d'accord pour ne pas accorder de primes aux joueurs en cas d'élimination dans la phase de poules.

SES ATOUTS : Le danger vient de partout

Source d'inquiétude au début du mandat de Laurent Blanc, l'attaque des Bleus gagne en efficacité au fil des rencontres. Onze buts inscrits sur les quatre derniers matches en 2012. Giroud, Malouda, Benzema, Ribéry et Menez ont marqué. Mais pas qu'eux. Rami et Debuchy aussi. Idéal pour la confiance de chacun.

SES FAIBLESSES : Une défense fragile

Abidal et Sagna absents, Mexès et Rami pas au meilleur de leur forme, c'est toute la défense-type de Laurent Blanc qui vacille. Point fort de l'équipe il y a un an, l'arrière-garde a du mal à rassurer depuis. Des sautes de concentrations et des maladresses coûtent régulièrement quelques sueurs froides au staff et au public.

SON HISTOIRE A L'EURO : Des hauts et des bas

Doubles vainqueurs de la compétition en 1984 et en 2000, les Bleus restent sur deux participations décevantes. Considérée comme l'une des favorites, la France est éliminée en quarts de finale par la Grèce en 2004. Pire encore, elle a offert trois pauvres prestations en 2008 qui ne lui ont pas permis de sortir des poules.

SA PLACE DANS LE FOOT MONDIAL : Un retour progressif au premier plan

Vainqueur des Jeux Olympiques 1984 et de la Coupe du monde 1998, finaliste du Mondial 2006, la France a sombré par la suite à cause de résultats moribonds. Tombés au 27e rang mondial en septembre 2010 selon le classement FIFA, les Bleus ne faisaient plus peur. Depuis, ils sont sur la voie du retour et sont remontés à la 14e place avant le début de l'Euro.

UNE STAT : La France a touché les poteaux à sept reprises lors des phases de qualifications pour l'Euro 2012. Plus que n'importe quelle autre équipe.

La France en reconquête