Irlande: l'occasion est trop belle

Voir le site Euro 2012 de football

L'Irlande, l'occasion est trop belle
Par Cédric GRANEL|Ecrit pour TF1|2012-06-09T10:28:00.000Z, mis à jour 2012-06-10T18:46:18.000Z

Après une préparation quasi idéale, l'Irlande doit réussir son entrée en lice dans la compétition face à la Croatie pour espérer pouvoir sortir du groupe C dans lequel figurent aussi l'Espagne et l'Italie. Pas une mince affaire.

L'ENJEU : Malheur au perdant

"Le premier match est très important, comme le sera l'autre rencontre du jour, Italie - Espagne. Les 90 premières minutes auront un impact sur l'ensemble du tournoi." Par ces mots, Giovanni Trappattoni a donné le ton. Dans un groupe où l'Espagne fait déjà figure d'épouvantail, ce match des outsiders entre l'Eire et la Croatie est déjà décisif. Le vainqueur conservera toutes ses chances pour accéder aux quarts de finale, contrairement au perdant déjà menacé. Malgré le nul 0-0 d'août 2011 concédé lors du dernier affrontement face à la formation de Slaven Bilic, les Irlandais peuvent aborder ce rendez-vous avec davantage de sérénité que leurs adversaires. Le groupe a été épargné par les blessures. Il se connait parfaitement depuis plusieurs années et peut s'appuyer sur un style de jeu et une défense bien huilés. Les Croates, perturbés par les pépins physiques de ses leaders, ne peuvent en dire autant.

LES CHIFFRES CLÉS

0. La République d'Irlande n'a pas connu la défaite lors de ses 14 derniers matches internationaux (8 victoires, 6 nuls), son dernier revers remontant au 29 mars 2011 (2-3 contre l'Uruguay).

11. L'Irlande a gardé sa cage inviolée 11 fois lors de ses 14 derniers matches officiels.

9. La Croatie a marqué le plus de buts de la tête lors des éliminatoires de l’EURO 2012.

6. Il y a eu 6 précédents dans l’histoire entre ces deux nations, avec un léger avantage pour les Irlandais (2 victoires, 3 nuls et 1 défaite).

73. Giovanni Trapattoni, 73 ans, est l’entraineur le plus âgé parmi les 16 nations prenant part à l’EURO 2012.

LES ÉQUIPES PROBABLES

Touché au genou, le portier Shay Given a finalement été déclaré apte. Ce qui a levé le dernier doute au sein de la sélection irlandaise qui devrait pouvoir aligner un onze de départ type assez proche de celui qui avait été éliminé par la France en barrages du Mondial 2010. Les Croates doivent, eux, déplorer le forfait de leur leader offensif Ivica Olic. Il devrait être remplacé par Mandzukic, associé en pointe à Jelavic. Deux petites incertitudes subsistent encore. Le défenseur Corluka et le milieu de Modric trainent encore quelques soucis physiques.

L'Irlande, l'occasion est trop belle