Karagounis en capitaine courage

Voir le site Euro 2012 de football

Karagounis en capitaine courage
Par Yohan ROBLIN|Ecrit pour TF1|2012-06-16T22:26:00.000Z, mis à jour 2012-06-17T13:09:30.000Z

Si la Grèce a obtenu une qualification inespérée pour les quarts de finale, elle le doit en partie à son capitaine emblématique, Giorgios Karagounis, auteur du but victorieux contre la Russie (1-0). Suspendu pour les quarts, il a peut-être enfilé le maillot grec pour la dernière fois.

Ce n'est même plus la peine de le présenter ! Meneur de jeu infatigable et grand râleur, Giorgios Karagounis (120 sélections) est l'âme de la sélection hellénique. Champion d'Europe en 2004 au Portugal -où il s'était distingué en frappant le premier lors du match d'ouverture- celui que l'on surnomme le "Gattuso grec" est un capitaine respecté aux quatre coins de son pays.

Généreux, capable d'évoluer sur l'aile ou dans l'axe, le vétéran du Panathinaïkos dispute cet été le dernier grand rendez-vous de sa longue carrière et s'était juré de ne pas passer à côté. Et force est de constater, qu'il n'a jamais été aussi fort que sous les couleurs de la Grèce. Sa grosse prestation face à la Russie -où il a porté les siens vers les quarts de finale- en témoigne. "Je suis heureux d'être élu joueur du match, celui qui a marqué le but de la qualification si important pour notre pays. Notre adversaire 'dormait' un peu, j'ai chipé la balle, j'ai marqué, et Dieu merci, on s'est qualifiés", a-t-il déclaré à la fin du match.

Karagounis était même à deux doigts d'obtenir un penalty à l'heure de jeu, qui lui a été refusé injustement. Pis, l'arbitre de la rencontre a décidé de l'avertir pour simulation. Un énième carton jaune -son 8e lors d'un championnat d'Europe- dur à avaler, qui va le priver du quart de finale (face à l'Allemagne ?). "Je n'ai rien à dire sur le penalty qui m'a été refusé. On nous a refusé aussi des buts depuis le début du tournoi. L'UEFA doit regarder la vidéo. En plus, j'ai pris un jaune et je ne jouerai pas en quarts, c'est vraiment dommage pour moi", a confié un Karagounis amer. A ce titre, la Grèce aura à coup sûr l'envie de lui offrir une fin digne de sa légende...