L'Allemagne a payé sa maladresse

Voir le site Euro 2012 de football

L'Allemagne a payé sa maladresse
Par G. Ba.|Ecrit pour TF1|2012-06-28T20:30:56.000Z, mis à jour 2012-06-29T12:04:40.000Z

L'analyse statistique de la seconde demi-finale le confirme : la Mannschaft s'est cassée les dents sur une Italie beaucoup plus réaliste.

Elle a eu quelques occasions nettes. Elle a eu, globalement, la maîtrise du ballon. Elle a même remporté la majorité de ses duels. Et pourtant, l'Allemagne a subi la loi de l'Italie jeudi soir (1-2). Pourquoi ? Tout simplement parce que la Squadra de Cesare Prandelli s'est montrée nettement plus réaliste que la Nationalmannschaft de Joachim Löw. Les Italiens n'ont cadré que quatre fois. Résultat : deux buts. Les Allemands ont tenté de revenir dans le coup. Ils ont eu besoin de quinze tentatives, onze corners et d'un penalty, transformé par Mesut Özil dans le temps additionnel, pour trouver la faille. La Nazionale, elle, pouvait s'en passer.

L'Allemagne a payé sa maladresse