L'Allemagne inébranlable ?

Voir le site Euro 2012 de football

L'Allemagne inébranlable ?
Par Nicolas SBARRA|Ecrit pour TF1|2012-06-21T12:59:58.000Z, mis à jour 2012-06-22T18:39:02.000Z

L'Allemagne part grande favorite de son quart de finale face à la Grèce, ce vendredi à Gdansk (20h45). La Mannschaft reste sur une impressionnante série de victoires et semble presque inaccessible pour des Grecs de nouveau surprenants. Les deux équipes comptent bien faire fi du contexte économique.

Seule équipe à avoir réussi un carton plein lors de la phase de poule, l'Allemagne part avec plusieurs longueurs d'avance avec de rencontrer la Grèce. Le Portugal (1-0), les Pays-Bas (2-1) et le Danemark (2-1), composant pourtant le "groupe de la mort", ont tous plié face à la Mannschaft. Mario Gomez, enfin titulaire en équipe nationale, a placé les siens sur la route du succès avec trois buts inscrits. La Grèce a en revanche eu plus de difficultés à rallier le top 8 européen. Après un nul arraché contre la Pologne (1-1) et un revers devant les Tchèques (1-2), les joueurs de Fernando Santos ont créé la surprise en battant la Russie (1-0).

Les Hellènes entendent bien renouveler l'expérience en quart, pour se rappeler au bon souvenir de leur parcours victorieux de 2004. Là aussi, ils ne sont pas attendus et affrontent une équipe au statut bien supérieur. Troisième au classement FIFA et victorieuse de ses 14 derniers matchs officiels, l'Allemagne affronte la 15e nation mondiale. Présent dans le dernier carré des trois dernières coupes du monde et finaliste de l'Euro 2008, elle fait figure d'épouvantail dans cette Euro. Au point d'être jugée supérieure à l'Espagne par nombre d'observateurs. De plus, à chaque fois que les Allemands étaient présents en quart de finale d'un Euro depuis 1996, ils sont allés jusqu'en finale. Mais c'est aussi le cas de la Grèce. Une série s'arrêtera donc ce vendredi.

LES CHIFFRES CLEF :

1. Sur ses 15 rencontres de phase finale de l'Euro, la Grèce n'a marqué plus d'un but qu'à une seule reprise. C'était en ouverture de l'Euro 2004 contre le Portugal (2-1).

8. Les deux nations se sont déjà affrontées huit fois, pour aucun succès grec. La Nationalmannschaft l'a emporté trois fois, pour cinq nuls. La dernière confrontation avait abouti à une victoire allemande (4-2) en éliminatoires du Mondial 2002.

19. L'attaque allemande a systématiquement fait mouche lors de ses 19 derniers matchs. Il s'agit de sa meilleure série depuis 1989-1991 et celle-ci peut être égalée.

42. Les Grecs n'ont pas pour habitude de démarrer pied au plancher leurs rencontres de championnats d'Europe. Lors de leurs 10 dernières, ils n'ont pas une seule fois trouvé le chemin des filets avant la 42e minute.

LES ÉQUIPES PROBABLES :

Joachim Löw pourrait "procéder à des changements avec la qualité des joueurs dont (il) dispose". Mais il y a de grandes chances qu'il maintienne son équipe type, avec Thomas Müller et Lukas Podolski sur les côtés, ainsi que Mario Gomez en pointe. Jerome Boateng, de retour de suspension, devrait retrouver sa place à droite de la défense.

Capitaine et buteur décisif lors du dernier match de poule, Georgios Karagounis manquera à l'appel. Il est suspendu après avoir écopé d'un huitième avertissement en 10 matchs à l'Euro. Plusieurs joueurs sont pressentis pour prendre sa place au milieu de terrain. Grigoris Makos semble favori par rapport à Georgios Fotakis et Konstantinos Fortounis. Le reste du 11 de départ ne devrait pas réserver de surprise, avec un trio d'attaque composé de Dimitris Salpingidis, Georgios Samaras et Theofanis Gekas.

L'Allemagne inébranlable ?