L'Angleterre part sur un succès

Voir le site Euro 2012 de football

L'Angleterre part sur un succès
Par Vincent BREGEVIN|Ecrit pour TF1|2012-06-02T17:55:00.000Z, mis à jour 2012-06-03T09:31:25.000Z

Solide à défaut de convaincre, l'Angleterre a ponctué sa préparation à l'Euro 2012 par un succès contre la Belgique (1-0) en amical à Wembley, à neuf jours de son premier match du tournoi face à la France. Danny Welbeck est le buteur (35e).

L'Angleterre a bouclé sa préparation à l'Euro 2012 par un succès face à la Belgique (1-0) à Wembley, grâce à un but de Danny Welbeck à dix minutes du terme de la première période. Avant de retrouver la France le 11 juin pour son premier match de l'Euro 2012, la formation de Roy Hodgson a ainsi enregistré une deuxième victoire consécutive après celle acquise en Norvège la semaine passée (0-1). Pas toujours convaincante, la sélection aux Trois Lions n'en est pas moins restée solide, préservant une nouvelle fois son but inviolé malgré l'état d'esprit offensif affiché par les partenaires d'Eden Hazard, titulaire à la pointe de l'attaque des Diables Rouges.

Les Anglais ont cependant souffert. Dans la première demi-heure de jeu, ils ont subi la plupart du temps les assauts de la Belgique. Les absences de Gareth Barry et de Frank Lampard, qui manqueront tous les deux l'Euro 2012, n'a pas forcément été étrangère aux difficultés rencontrées par l'Angleterre dans l'entrejeu. La crainte a été confirmée face un milieu de terrain belge bien orchestré par Marouane Fellaini et Axel Witsel. Mais c'est sur l'une des rares phases de pressing anglais en première période que les locaux sont parvenus à ouvrir le score. Après un ballon récupéré dans les pieds belges, Ashley Young a pu lancer en profondeur Danny Welbeck pour l'ouverture du score (1-0, 36e). Un but qui confirme l'impact de Young sur l'animation offensive anglaise, puisque l'attaquant de Manchester United a été buteur ou passeur sur 11 des 20 dernières réalisations de sa sélection.

Cahill touché à la mâchoire

Le bon fonctionnement du duo Young-Welbeck n'est pas le seul point positif à retenir pour Hodgson. Titularisé sur l'aile gauche, Alex Oxlade-Chamberlain a livré une partie convaincante à défaut de se montrer réaliste (8e, 14e). Sur l'autre aile, James Milner a également su apporter le danger et aurait également pu marquer sur une passe de Steven Gerrard (45e). L'Angleterre a prouvé qu'elle pouvait compenser l'absence de Wayne Rooney, entré en cours de deuxième période, qui sera suspendu pour les deux premiers matches de l'Euro 2012. Et Jermaine Defoe, auteur d'un tir sur le poteau (82e) après avoir remplacé Young, a montré qu'il était capable de faire des dégâts dans un rôle de joker.

Derrière, l'Angleterre a aussi eu des motifs de satisfaction. Et une déception, celle de voir Gary Cahill quitter le terrain après seulement 19 minutes de jeu suite à un contact avec son gardien Joe Hart. Le défenseur de Chelsea a laissé sa place à Joleon Lescott avant de passer une radio de précaution à la mâchoire. Pour l'instant, sa participation à l'Euro n'est pas remise en question mais Hodgson attend forcément les résultats des examens avec anxiété après avoir déjà perdu deux joueurs clés sur blessure. Hart a cependant eu du travail, notamment en deuxième période sur des tentatives d'Eden Hazard (61e) et Marouane Fellaini (62e, 90e+3), et a vu une frappe terrible de Guillaume Gillet heurter son poteau (78e). Quelques sueurs froides, mais pas de but encaissé au finale, ce qui est de bon augure pour les Anglais à neuf jours du match face aux Bleus.