L'Euro, valeur sûre

Voir le site Euro 2012 de football

L'Euro, valeur sûre
Par Cédric ROUQUETTE|Ecrit pour TF1|2012-06-08T06:41:48.000Z, mis à jour 2012-06-09T00:44:40.000Z

Le Championnat d'Europe qui débute aujourd'hui est le plus relevé de l'histoire. Tous les anciens vainqueurs sont là, parmi les treize meilleures équipes de l'histoire du tournoi.

On n'a pas fini d'entendre dire qu'un Euro est plus difficile à remporter qu'une Coupe du monde. Quoiqu'il arrive, l'équipe qui soulèvera le trophée le 1er juillet aura effacé du beau monde sur son passage. Le Championnat d'Europe qui s'ouvre avec Pologne - Grèce ce vendredi est tout simplement le plus relevé de l'histoire.

Tous les anciens vainqueurs sont là : la Russie représentant l'ex-URSS (1960), l'Espagne (1964, 2008), l'Italie (1968), l'Allemagne héritière de l'ex-RFA (1972, 1980, 1996), la République tchèque descendant de la Tchécoslovaquie (1976), la France (1984, 2000), les Pays-Bas (1988), le Danemark (1992) et la Grèce (2004). Mieux : si, comme l'a réalisé notre partenaire Infostrada, on dresse un classement de toutes les éditions combinées, selon un système classique (3 points, 1 point, 0 point), les treize meilleures équipes de l'histoire de la compétition sont actuellement rassemblées à l'Est de l'Europe. Parmi celles qui n'ont jamais gagné, le Portugal est le plus beau fleuron (6e, pour sa finale de 2004 et sa demie de 1984), devant l'Angleterre (9e), la Croatie (11e) et la Suède (12e).

Au regard de ce classement les grands absents sont la Belgique (finaliste en 1980), la Turquie (demi-finaliste en 2008) et la Serbie, héritière de l'ex-Yousgoslavie (finaliste en 1960 et 1968). Les trois nations qui se sont glissées dans cette élite européenne des seize sont l'Irlande (20e), et les deux pays organisateurs, qui auront tout à conquérir pendant ces quatre semaines. La Pologne est 26e au classement historique de l'Euro et l'Ukraine - dont on peut longuement débattre de l'influence dans l'URSS finaliste en 1988 notamment - est 28e puisque ce sera sa première participation.

A noter que cette hiérarchie historique ne recouvre que de façon imparfaite le classement FIFA du moment, même si celui-ci confirme que les douze meilleures nations européennes seront de la partie, de l'Espagne (1re) à l'Irlande (18e). A la lecture de ce classement-là, les grands absents sont la Suisse (21e), la Norvège (26e) et la Bosnie-Herzéovine (29e).

L'Euro, valeur sûre