L'Ukraine y croit malgré tout

Voir le site Euro 2012 de football

L'Ukraine y croit malgré tout
Par Cédric GRANEL|Ecrit pour TF1|2012-06-08T13:24:20.000Z, mis à jour 2012-06-11T10:59:59.000Z

Les douze choses que vous devez savoir sur l'Ukraine, avant son entrée en lice dans l'Euro. Cette sélection, en manque de repères fiables, entend pourtant jouer les trouble-fêtes.

SES LEADERS : Les vétérans Timochtchouk et Shevchenko

Pour cet Euro qu'elle co-organise, l'Ukraine s'appuiera sur ses cadres. A commencer par le finaliste de la Ligue des champions avec le Bayern, Anatoly Timochtchouk. Le milieu de terrain de 33 ans est le capitaine de la sélection. En attaque, le ballon d'or 2004 Andrei Shevchenko, souvent ennuyé par des blessures au dos, voudra finir sa carrière internationale en beauté grâce à cette compétition.

SON COACH : Blokhine attendu comme le sauveur

Oleg Blokhine est une icône dans son pays. Ballon d'or en 1975 en tant que joueur, il était déjà le sélectionneur de l'Ukraine pour son quart de finale lors du Mondial 2006. Sa meilleure performance. Démissionnaire après avoir échoué lors des éliminatoires pour l'Euro 2008, il est rappelé en catastrophe en avril 2011 pour relancer une sélection en grande difficulté.

SON "FRANCAIS" : Aucun joueur présent dans la liste des 23 Ukrainiens ne joue ou n'a joué en Ligue 1.

SON GRAND ABSENT : Chygrynskiy, la descente aux enfers

Recruté en 2009 par le Barça de Pep Guardiola, Dimitri Chygrynskiy n'a jamais pu s'imposer. Notamment gêné par des blessures. Un an après, il retourne dans son club d'origine, le Shakhtar Donetsk, pour se relancer. Mais ses pépins physiques ne l'ont pas abandonné et le voient contraint de renoncer à l'Euro 2012.

SES GRANDES REFERENCES : L'Ukraine dans le doute

L'Ukraine y croit malgré tout

Depuis le retour de Blokhine, l'Ukraine a disputé 13 rencontres amicales pour un bilan mitigé de six victoires, un nul et six défaites. Elle s'est notamment inclinée à domicile face à la France (1-4) et la Suède (0-1), deux de ses trois adversaires en poule. L'Ukraine n'abordera pas la compétition dans les meilleures conditions puisqu'elle reste sur deux revers début juin face à l'Autriche (3-2) et la Turquie (2-0).

SON CALENDRIER : L'Angleterre, un bon souvenir

L'Ukraine débute la compétition le 11 juin face à la Suède avant d'affronter la France le 15 juin. Enfin, l'équipe achèvera sa phase de poule, le 19 juin, par un match face à l'Angleterre, sélection qu'elle a battue lors de l'unique confrontation qui a eu lieu sur son sol (1-0 le 10 octobre 2009 à Dnepropetrovsk).

SES AMBITIONS : Une demie, un rêve utopique ?

Malgré une équipe aux résultats décevants et des adversaires présumés supérieurs dans la poule, l'Ukraine rêve de réaliser une belle performance dans cet Euro. "L'Angleterre et la France se considèrent comme les favorites du groupe, c'est leur droit. Mais nous et, je pense la Suède, voyons les choses à notre manière" a lâché Oleg Blokhine. Une demi-finale est secrètement espérée.

SES ATOUTS : Le soutien du public

En organisant conjointement l'Euro avec la Pologne, l'Ukraine s'est octroyée le droit de disputer ses trois matches de poule à domicile. Un avantage non-négligeable quand on connait la ferveur du public. Le sélectionneur Oleg Blokhine ne s'en cache pas : "Nos supporters vont nous donner une force supplémentaire."

SES FAIBLESSES : Une attaque incertaine

Shevchenko dans une condition physique incertaine, Voronin pas aussi efficace qu'en club, Blokhine a pointé du doigt sa principale préoccupation dans le secteur offensif : "Nous manquons d'un avant-centre qui maintiendrait la défense adverse sous pression."

SON HISTOIRE A L'EURO : Néant

L'Ukraine dispute, cette année, son tout premier Euro. C'est la seule sélection dans ce cas de figure.

SA PLACE DANS LE FOOT MONDIAL : Le Mondial 2006 pour seule référence

Pour sa seule phase finale d'une grande compétition internationale, l'Ukraine a fait sensation en 2006 en se hissant en quarts de finale de la Coupe du monde, simplement éliminée par l'Italie, futur vainqueur de l'épreuve. En pointant au 52e rang du classement FIFA, l'Ukraine fait partie des deux Nations présentes à l'Euro les moins bien classées en compagnie de la Pologne, l'autre pays co-organisateur.

UNE ANECDOTE : Donetsk, ville porte-malheur ?

L'Ukraine va rencontre l'Angleterre et la France dans le même stade : la Dombass Arena de Donetsk. Seulement, les Jaune et Bleu ne se sont jamais imposés quand ils ont disputé une rencontre dans cette ville. Un mauvais présage ?

L'Ukraine y croit malgré tout