Dans l'actualité récente

Lloris : "L’impression qu’on mélange tout"

Voir le site Euro 2012 de football

Default tf1 image
Par A.C.|Ecrit pour TF1|2012-06-28T07:40:52.000Z, mis à jour 2012-06-28T09:05:44.000Z

Agacé var la vague de mécontentements sur un certain nombre de joueurs français, Hugo Lloris est monté au créneau pour défendre ses partenaires, dans une interview accordée au journal L'Equipe.

Le capitaine de l’équipe de France et toujours irréprochable Hugo Lloris est revenu en longueur sur l'Euro 2012 des Bleus, ce jeudi dans L’Equipe. Et le portier de l'Olympique Lyonnais estime qu'on en fait trop sur le comportement de certains joueurs du groupe, le travail de Blanc pendant deux ans ayant été bon selon lui : "Avec Ménez ? Soyons honnête, c’est moi qui lance les hostilités. Sur le terrain, il n’y a pas de sentiment à avoir, on n’a pas le temps de dire 's’il te plaît, excuse-moi'. Alors on se lance des flèches, mais ça n’empêche pas de se serrer la main et de se respecter à la fin. Je ne veux pas du rôle du gentil dans cette affaire. Je ne sais plus ce que je lui ai dit, mais je l’ai pourri, et c’était normal. Je ne sais pas non plus ce qu’il m’a dit, mais cela se passe comme ça dans n’importe quelle équipe. Après, on pourrait en discuter en prenant le thé (sourires), mais pas là, pas dans le feu de l’action. J’ai l’impression qu’on mélange tout. Associer deux ou trois cas individuels à l’ensemble de l’équipe de France, ça me choque, oui. Sportivement, cet Euro n’a pas été parfait, deux matches seulement ont été positifs, et la défaite contre la Suède (2-0) est vraiment dure à comprendre et à avaler, mais il faut juger l’ensemble de notre parcours depuis deux ans. On s’est redressés, on s’est qualifiés, on est restés sans perdre pendant 23 matches, et en ce moment, on est en train de tout détruire. J’ai le droit de trouver ça injuste. Toutes les sélections ont des cycles, et le cycle de deux ans dont nous sortons nous a fait passer un cap".

Retrouvez l’ensemble des articles sur Foot123