M'Vila, monsieur plus?

Voir le site Euro 2012 de football

M'Vila, monsieur plus ?
Par Notre envoyé spécial à Donetsk, Maxime DUPUIS|Ecrit pour TF1|2012-06-14T18:08:41.000Z, mis à jour 2012-06-15T11:22:20.000Z

Le retour de Yann M'Vila pourrait être le seul changement opéré par Laurent Blanc dans les rangs de l'équipe de France face à l'Ukraine.

Jeudi, il est entré en dernier sur le terrain d'entraînement de Kircha. N'y voyez aucun signe prémonitoire. Yann M'Vila brûle d'envie d'en découdre sur le pré après une préparation tronquée et qui a duré quatre minutes en tout et pour tout. Le milieu de terrain rennais ayant été victime d'une blessure à la cheville face à la Serbie (2-0). Vendredi, il pourrait effectuer son vrai retour à la compétition, celle-là même qu'il avait laissée derrière lui le 20 mai dernier au terme d'une saison de Ligue 1 disputée de A à Z.

Laurent Blanc, qui en a fait la pierre angulaire de son milieu de terrain depuis sa toute première sortie en Norvège, va-t-il le réinstaller dans le onze face à l'Ukraine ? C'est probable. Mais à la place d'Alou Diarra, très bon face à l'Angleterre ? La question est posée et Laurent n'y a évidemment pas répondu clairement. Tout juste a-t-il rappelé l'importance prise par Yann M'Vila en équipe de France. "Il y a une réflexion à mener. C'est quelqu'un d'important dans notre système de jeu. Il a connu des blessures et vécu une saison très longue. Cette blessure lui a peut-être fait du bien. On va peser le pour et le contre."

"Yann peut jouer un cran plus haut"

Aligné en position de sentinelle ou plus avancée, Yann M'Vila pourrait donc se substituer à Alou Diarra ou... Florent Malouda au cœur du 4-3-3 de l'équipe de France. Laurent Blanc a laissé toutes les portes ouvertes. "Yann M'Vila peut jouer un cran plus haut. Il le fait à Rennes, a-t-il rappelé. Mais quoi qu'il en soit, si changement il y a, ce ne sera pas une sanction. Mais juste pour améliorer l'équipe."

S'il était aligné, Yann M'Vila évoluerait devant une défense composée d'Evra, Mexès, Rami et Debuchy. "Si on excepte les trente premières minutes du match, on a été assez solides", s'est justifié Laurent Blanc qui ne devrait, sauf énorme surprise, pas toucher à sa triplette offensive. Franck Ribéry et Samir Nasri encadrant un Karim Benzema frustré par sa première sortie. "Il espère avoir plus d'espaces pour s'exprimer face à l'Ukraine. J'espère que ce sera le cas : il est en très grande forme." Vivement vendredi.