"Mapou, c’est du fiable, du solide"

Voir le site Euro 2012 de football

'Mapou, c’est du fiable, du solide'
Par Martin MOSNIER|Ecrit pour TF1|2012-05-15T20:50:05.000Z, mis à jour 2012-05-16T18:57:42.000Z

La sélection de Yanga Mbiwa ne surprend ni Louis Nicollin ni René Girard qui nous ont confié toute leur admiration pour le jeune défenseur.

La nouvelle les a ravis. Pas forcément surpris. René Girard et Louis Nicollin connaissent à merveille Mapou Yanga-Mbiwa. Le président de Montpellier est sans doute celui qui a le plus milité pour voir son défenseur central en équipe de France. Depuis deux ans quasiment. Alors forcément, il a accueilli sélection sur la préliste de l'Euro 2012 de son jeune protégé avec bonheur. "Je suis vraiment très heureux. Ça fait des années qu'il ne cesse de progresser", a constaté Loulou quelques minutes seulement après la sélection de son défenseur. "Il mérite sa place."

'Mapou, c’est du fiable, du solide'

Même son de cloche chez René Girard : "Il monte crescendo depuis plusieurs saisons. Cette année, il a signé un exercice d'exception. Sa sélection est une juste récompense. Il a acquis la maturité nécessaire pour être en équipe de France." Voilà cinq saisons que Mapou Yanga Mbiwa est indiscutable dans le onze du MHSC soit depuis l'âge de...17 ans. La saison de Montpellier, sur le point d'être sacré champion de France, n'est sans doute pas étrangère à sa sélection même si Laurent Blanc l'a affirmé : sa convocation est avant tout "une affaire de circonstances".

169 matches de championnat à 22 ans

C'est la blessure de Younès Kaboul ce week-end qui a précipité le choix du sélectionneur. Sakho relégué en tribunes et manifestement en crise de confiance avec le PSG, Yanga Mbiwa s’est imposé aux yeux de Blanc. "On pense qu'avec la saison qu'il a faite et le contexte qui fait qu'il risque d'être dans un environnement très positif, il est peut-être plus apte à occuper ce rôle", a ajouté le sélectionneur. Alors pourquoi Yanga-Mbiwa plutôt qu'un autre ? Girard détaille : "C'est un vrai défenseur, dur sur l'homme et agressif. Il peut apporter de la vitesse et de la puissance à la charnière de l'équipe de France", juge son coach. "Mapou, c'est le défenseur dans toute sa splendeur."

Un défenseur et un leader. A 22 ans, il s'est imposé comme le capitaine des leaders du championnat de France devant quelques briscards comme Jeunechamp ou Hilton. Il faut dire qu'il compte déjà 169 matches de championnat. "Je l'ai nommé capitaine pour plusieurs raisons : il est pailladin jusqu'au bout des ongles, il est irréprochable sur et en dehors du terrain et ça lui a fait un bien fou dans sa communication", se justifie Girard. "Il est droit dans ses bottes, ce n'est pas un voyou qui vous la fera à l'envers", renchérit Louis Nicollin. "Il est honnête et droit. Ce gars est exceptionnel et si un club nous donne ce qu'il faut, je ne me mettrais jamais en travers de ses souhaits." Mais à quel prix ? "Lorient a vendu Koscielny à 13 millions d'euros alors qu'il n'était pas international. Imaginez pour Mapou", continue un Loulou opportuniste. Voilà bien longtemps que Montpellier a fait confiance à celui qui fête ses 23 ans ce mardi. La sélection lui tend désormais les bras et Réné Girard ne s’en fait pas : "Je peux le dire à Blanc : Mapou, c'est du fiable et du solide."