Michel Platini : "Je ne suis pas content"

Voir le site Euro 2012 de football

Default tf1 image
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2012-06-18T15:06:12.000Z, mis à jour 2012-06-18T15:13:42.000Z

"Je ne suis pas content", a affirmé, ce lundi, sur un ton ferme, Michel Platini après les actes racistes de certains fans de la Croatie lors de l'Euro. lL président de l'UEFA a notamment expliqué à la presse s'être déplacé dans le pays, il y a un an, pour avertir les autorités de ce problème.

"Je ne suis pas content pour la Croatie, j'étais il y a un an en Croatiet. C'est une équipe qui joue bien, mais quand tu as une centaine de "connards" dans le public, ce n'est pas possible", a expliqué le dirigeant lors d'une rencontre avec des agences de presse. "Si c'était venu d'un autre pays, où on ne s'attendait pas à de tels comportements, si nous n'avions pas été préparés à ça... Mais là, ils (les autorités croates) savaient (que cela pouvait se produire)", a poursuivi l'ancien numéro 10 des Bleus. "Toute forme de racisme est un problème, un cas, c'est un cas trop", a-t-il conclu sur le sujet en général.

Plusieurs centaines, entre 300 et 500 supporters croates selon des réseaux anti-racistes, se sont rendus coupables de "cris de singe" envers Mario Balotelli durant la rencontre Italie-Croatie (1-1), jeudi dernier. Par le nombre de supporters incriminés, c'est l'acte raciste le plus grave survenu dans cet Euro, les autres étant le fait "d'une dizaine d'imbéciles" a estimé le président de l'UEFA. L'instance disciplinaire de l'UEFA a ouvert une procédure disciplinaire et le cas croate sera jugé mardi.