Obraniak : "Le but grec a cassé l'ambiance"

Voir le site Euro 2012 de football

Obraniak : 'Le but grec a cassé l'ambiance'
Par AFP|Ecrit pour TF1|2012-06-08T19:38:08.000Z, mis à jour 2012-06-08T21:23:15.000Z

Ludovic Obraniak espérait un meilleur départ à domicile pour la Pologne face à la Grèce (1-1), vendredi. Mais "ça aurait pu être pire", dit-il.

LUDOVIC OBRANIAK, quel est votre sentiment après ce match ?

L.O. : C'est assez partagé, on a fait une première mi-temps très réussie, avec beaucoup de rythme au début, beaucoup d'occasions, on arrive à faire le plus dur, à ouvrir le score. On est en supériorité numérique, on a tous les éléments en mains. Et en deuxième mi-temps, tout s'écroule, tout ce qu'on avait fait en première, on a fait l'opposé. On avait été les chercher, et là on recule, on laisse Karagounis un cran au-dessus, organiser le jeu. Ils ont joué un peu plus long sur les centres de Samaras. Ils ont été plus performants sur les deuxièmes ballons et la vitesse de Salpingidis nous a fait très mal.

Vous retiendrez quelle image ?

L.O. : C'est un match assez intense, autant au niveau du rythme sur les premières minutes, autant au niveau de l'atmosphère, avec cette chaleur, ce toit fermé, il a fait très chaud. Les organismes ont souffert et à la fin on était tous fatigués. C'est peut-être pour ça que ça baisse un peu de rythme en deuxième mi-temps. Mais il reste ce public magnifique, cette belle entrée dans le stade, dommage qu'on n'ait pas le résultat, on aurait aimé faire mieux. Mais bon, on n'est pas dans des conditions difficiles non plus, la compétition ne fait que commencer. Ca aurait pu commencer pire, il faut rester concentrés. Dommage que le but grec a cassé l'ambiance, mais dans les premières minutes, on a senti quelqu'un derrière nous. Il y avait beaucoup de bruit, on a senti que ça nous poussait.

Le prochain adversaire, la Russie, ce sera plus dur ?

L.O. : Ah, vous savez, les Grecs, tout le monde disait "c'est facile". Non, ce n'est pas si facile, ils ne sont pas faciles à manoeuvrer. Ils n'ont perdu aucun match en qualification, il fallait se méfier. On l'a encore vu ce soir, même quand cette équipe est blessée, ils savent réagir. Ils ont de bons joueurs, même si c'est une équipe vieillissante, ils ont beaucoup de qualités. La Russie, c'est pour moi la favorite du groupe, avec des joueurs d'expérience, ça dépendra de leurs individualités, comme Arshavin, si eux sont en forme, ce sera difficile. Mais on a une belle équipe, on va essayer de jouer notre va-tout, on joue à domicile. On n'a rien à envier à cette équipe, on essayera de gagner, car si on ne gagne pas, ça va se compliquer. Est-ce qu'il y a une rivalité avec la Russie ? Non, c'est plus avec l'Allemagne que la Russie, il n'y a pas une grosse rivalité avec la Russie, mais ce ne sont pas non plus des amis proches (sourires).