Le Portugal comme Chelsea ?

Voir le site Euro 2012 de football

Le Portugal comme Chelsea ?
Par Thomas CHOLET|Ecrit pour TF1|2012-06-20T20:50:10.000Z, mis à jour 2012-06-21T21:36:06.000Z

Toujours placé, jamais gagnant, le Portugal doit déjà battre les Tchèques avant d'espérer créer la surprise de cet Euro 2012. Gagner contre la République tchèque, ce lundi à Varsovie (20h45), est à la portée de Lusitaniens qui, comme Chelsea, espèrent enfin gagner.

Pour le Portugal comme pour la République tchèque, les phases de poules n'ont pas été un long fleuve tranquille. Les deux sélections ont entamé leur campagne européenne par une défaite (0-1 face à l'Allemagne et 1-4 contre la Russie), avant de rejoindre les quarts de finales grâce à deux victoires méritées, mais étriquées. En s'extirpant de son groupe avec une différence de but négative (-1), la bande à Michal Bilek entre au passage dans l'histoire de l'Euro, devenant la première équipe à finir en tête de son groupe avec un bilan comptable déficitaire...

Eternel outsider, le Portugal s'imagine bien créer la surprise, comme l'a fait Chelsea en Ligue des Champions. Une autre formation toujours placée, jamais gagnante, sauf cette année... Les hommes de Paulo Bento ont en tout cas une occasion rêvée d'atteindre les demi-finales pour la troisième fois de leur histoire (après 1984, 2000, et la finale de 2004). Car ce jeudi (20h45), à Varsovie, le Portugal, deuxième du groupe B, partira favori de ce premier quart de finale de l'Euro 2012.

Parce qu'il est sorti vivant du "groupe de la mort", devant le Danemark et les Pays-Bas, que beaucoup voyaient aller au bout. Parce que dans le match décisif face aux Oranje, Cristiano Ronaldo a enfin frappé. A deux reprises. Mais aussi parce que les Tchèques sont capables du pire encore plus que du meilleur, comme ce fut le cas face à une Russie (1-4) pourtant éliminée. Finaliste en 1996 et demi-finaliste en 2004, l'âge d'or de la sélection tchèque semble être derrière elle, à l'image de Milan Baros, meilleur buteur (5) de la compétition en 2004, aujourd'hui transparent.

LES CHIFFRES CLES :

2. La République tchèque et le Portugal se sont rencontrés deux fois par le passé, à chaque fois en phase finale de l’Euro. Les Tchèques ont battu le Portugal (1-0) en quarts de finale de l’Euro 96, grâce à la célèbre louche de Karel Poborsky. Dans l’autre confrontation, le Portugal s’est imposé (3-1) en phase de poules de l’édition 2008, avec un but de Cristiano Ronaldo à la clé.

6. En cinq participations aux phases finales de l'Euro, le Portugal a toujours passé le premier tour. Les Lusitaniens ont atteint une fois la finale (chez eux, en 2004, défaits par la Grèce, 0-1), deux fois les demi-finales, et se sont arrêtés deux fois en quarts.

12. Contre les Pays-Bas, Cristiano Ronaldo a tiré à 12 reprises. Un record pour un seul joueur lors d’un match de l’Euro depuis l’instauration de la phase de groupes en 1980. Au total, le Madrilène a tenté 22 tirs (en trois matches), pour 2 buts.

217. Milan Baros a disputé 217 minutes de jeu avant de cadrer son premier tir à l'Euro 2012. Il a été signalé hors-jeu plus de fois (3) qu’il n’a effectué de tirs (2) lors de la phase de groupes.

LES EQUIPES PROBABLES :

Au Portugal, on prend les mêmes et on recommence. Le onze de départ n'a pas changé depuis le premier match et Pepe, touché à une cheville face aux Pays-Bas, sera bien titulaire. Le garçon est du genre dur au mal... Côté tchèque, Tomas Rosicky, blessé au tendon d'Achille, n'est pas apte à débuter. S'il entre en jeu, le "Mozart tchèque" devrait être diminué. Comme face à la Pologne, où on ne l'a pas vu, Daniel Kolar (Viktoria Plzen) remplacerait le Gunner. Dans ce milieu fragilisé, Plasil et les deux seuls buteurs tchèques de cet Euro, Jiracek et Pilar, seront titulaires.

Le Portugal comme Chelsea ?