Le Portugal espère un Ronaldo galactique

Voir le site Euro 2012 de football

Ronaldo, le temps de la consécration ?
Par Cédric GRANEL|Ecrit pour TF1|2012-06-05T22:10:47.000Z, mis à jour 2012-06-07T22:28:01.000Z

Epoustouflant au Real, Cristiano Ronaldo espère confirmer à l'Euro au sein d'une sélection portugaise qui ne l'a pas toujours vu briller.

SA SAISON

Pour sa troisième saison au Real Madrid, Cristiano Ronaldo a encore repoussé ses limites. Ses 40 buts en Liga en 2010/11 semblaient difficiles à égaler. Il en a finalement mis 46 au terme du dernier exercice. En délivrant aussi 12 passes décisives dans le championnat, il a fait preuve d'un sens du collectif jusque-là méconnu. Impliqué dans 48% des buts de son équipe, le Portugais a été un élément essentiel dans la conquête du 32e titre de champion d'Espagne des Merengue. A titre personnel, il a brillé dans toutes les compétitions de club auxquelles il a pris part. Avec 60 buts inscrits au cumul, Ronaldo a réalisé sa saison la plus accomplie.

SA FORME DU MOMENT

Malgré une fin de saison ternie par une élimination et un penalty manqué en demi-finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich, Cristiano Ronaldo a maintenu son rythme infernal. Sur le dernier mois de compétition avec le Real, le Portugais a marqué à onze reprises en neuf rencontres. Il a cependant été moins à son avantage, avec sa sélection, lors des deux matches de préparation à l'Euro 2012 où il n'a pas trouvé le chemin des filets et a même raté un autre penalty face à la Macédoine.

SON EXPERIENCE EN GRANDES COMPETITIONS INTERNATIONALES

Cristiano Ronaldo a déjà pris part à quatre grandes compétitions internationales avec la sélection portugaise. L'Euro 2004 fut celui de la révélation où il a gagné ses galons de titulaire à tout juste 19 ans. Décisif à deux reprises, il a grandement contribué à la place de finaliste de son pays en marquant notamment en demi-finale face aux Pays-Bas. Deux ans plus tard, il a aidé les siens à terminer quatrièmes du Mondial 2006 après avoir été éliminés en demi-finale par la France. A l'issue de cette épreuve, la retraite de Luis Figo lui a permis d'hériter le brassard de capitaine qui l'a conforté dans son rôle de leader. Buteur et passeur décisif face à la République Tchèque en poule à l'Euro 2008, Ronaldo n'est pas parvenu à rééditer cet exploit lors de l'élimination face à l'Allemagne en quart de finale (3-2). Au Mondial sud-africain en 2010, le joueur du Real n'a fait parler de lui que face à la Corée du Nord où il a retrouvé le chemin des filets après une longue disette. Le Portugal se fait ensuite sortir en huitième de finale par l'Espagne.

SON REGISTRE EN SELECTION

Plus souvent dans l'axe avec la Selecçao que sur un côté, Cristiano Ronaldo ne parvient pas à retrouver son efficacité en club. Avec seulement 0.36 buts inscrits/match avec le Portugal contre 0.62 buts inscrits/match de championnat avec le Sporting Portugal, Manchester United et le Real Madrid, il n'est pas encore l'homme providentiel de la sélection. Un décalage qui peut faire grincer des dents mais qu'il a commencé à gommer lors de la phase de qualification à l'Euro 2012. En huit rencontres, Ronaldo a marqué 7 fois et délivré 2 passes décisives. Ça ressemble déjà davantage au Cristiano flambeur du Real.

LA STAT : 3

Sur ses 7 buts inscrits lors de la phase de qualification à l'Euro 2012, Cristiano Ronaldo a marqué trois fois sur coup franc direct. Ce qui fait du Ballon d'or 2008 le joueur le plus prolifique dans ce secteur de jeu lors de ces éliminatoires. L'Allemagne, le Danemark et les Pays-Bas, ses adversaires en poule, sauront-ils s'en souvenir ?

Ronaldo, le temps de la consécration ?