Prandelli: "Mon idée a fait mouche"

Voir le site Euro 2012 de football

Default tf1 image
Par AFP|Ecrit pour TF1|2012-07-02T12:50:59.000Z, mis à jour 2012-07-02T12:51:03.000Z

Au lendemain de la défaite de son équipe contre l'Espagne en finale de l'Euro 2012 (4-0), le sélectionneur italien Cesare Prandelli est fier de son "idée du football, pas seulement d'un point de vue technique". L'attitude de son groupe a été exemplaire.

"Nous devons être fiers et satisfaits de ce que nous avons fait à cet Euro", s'est félicité l'entraîneur italien. "L'équipe a toujours voulu aller de l'avant, elle a été correcte. Elle a salué ses adversaires à chaque fin de match. Tout le monde l'a remarqué et l'a apprécié. Cela signifie que mon idée du football, pas seulement d'un point de vue technique, a fait mouche."

"Nous avons eu le courage et la force de faire bouger les lignes, dans un vieux pays qui a besoin de changement, a expliqué l'ancien entraîneur de la Fiorentina. Voilà, notre football est allé dans cette direction et il peut être le moteur d'un changement important. Nous sommes partis sans nourrir de gros espoirs et nous avons fait rêver l'Italie", a-t-il ajouté.

Après avoir salué le parcours de ses joueurs en Pologne et en Ukraine, le sélectionneur de la Squadra Azzurra a reconnu qu'il n'aurait "jamais pensé remercier aussi la presse".

"Cette reconnaissance sincère confirme que vous avez apprécié mon travail et que, vous aussi, vous avez cru au projet", a-t-il indiqué aux journalistes.

Concernant l'avenir en sélection du chef d'orchestre du jeu italien Andrea Pirlo (33 ans), il a précisé qu'il comptait sur lui pour le Mondial 2014. "Il en est capable, il a la force pour et je crois qu'il en a envie."