La presse néerlandaise attend "un miracle"

Voir le site Euro 2012 de football

Default tf1 image
Par AFP|Ecrit pour TF1|2012-06-14T08:32:58.000Z, mis à jour 2012-06-14T08:33:03.000Z

L'équipe des Pays-Bas aura besoin d'un miracle pour se qualifier pour les quarts de finale de l'Euro 2012, regrettait jeudi la presse néerlandaise. Les Oranje se sont inclinés (2-1) contre l'Allemagne lors de leur deuxième match du groupe B.

"Il faut un miracle", soutient le quotidien populaire De Telegraaf, assurant qu'il reste encore "une dernière chance dimanche contre le Portugal". Malgré deux défaites en deux rencontres, les vice-champions du monde néerlandais conservent une chance "minime" de se qualifier, souligne le quotidien.

Le quotidien de gauche Volkskrant pointe quant à lui du doigt le jeu de l'équipe nationale: "Aucune cohésion, pas d'attaquant, pas de défense, pas de milieu de terrain pendant de trop longues périodes de la partie". Critiquant le choix de Robin van Persie en lieu et place de Klaas-Jan Huntelaar à la pointe du 4-2-3-1 cher au sélectionneur Bert van Marwijk, le Volkskrant assure que le technicien néerlandais "a parié et a perdu".

"L'Allemagne domine les Pays-Bas, la honte!", titre en première page le quotidien populaire Algemeen Dagblad, affirmant lui aussi qu'"il faut maintenant espérer un petit miracle". Regrettant que les Pays-Bas aient été "démontés avec une précision impitoyable et poussés au bord du gouffre par les rivaux historiques allemands", le quotidien chrétien Trouw souligne: "La première élimination des Pays-Bas au stade des poules dans un grand tournoi depuis 1980 semble inévitable".

"Le contraste ne peut être plus grand qu'entre la Coupe du monde 2010, où les Oranje ont atteint la finale, et cet Euro qui est déjà presque fini", conclut le Trouw.