Pour son sélectionneur, l'Angleterre joue la montre

Voir le site Euro 2012 de football

Pour son sélectionneur, l'Angleterre joue la montre
Par V.B. (avec AFP)|Ecrit pour TF1|2012-04-03T16:07:02.000Z, mis à jour 2012-04-03T16:07:02.000Z

"On prendra une décision vers la fin de la saison", a déclaré Alex Horne, le secrétaire général de la Fédération anglaise, concernant le poste de sélectionneur de l'Angleterre. Celui-ci est actuellement occupé par Stuart Pearce, qui assure l'intérim après la démission de Fabio Capello.

La Fédération anglaise est prête à prendre son temps avant de nommer un nouveau sélectionneur. Alex Horne, son secrétaire général, a en effet laissé entendre que le successeur de Fabio Capello sera connu en fin de saison, donc peu de temps avant le début de l'Euro. "Nous avons une liste. La décision sera prise vers la fin de la saison. De nombreux entraîneurs figurant sur la liste sont actuellement en poste et nous ne voulons perturber la saison de personne", a-t-il déclaré.

L'ancien sélectionneur Fabio Capello a démissionné le mois dernier à la suite de la destitution par la FA du capitaine John Terry, accusé de racisme. L'Italien était en désaccord avec cette décision. Stuart Pearce, en charge des moins de 21 ans, a été nommé sélectionneur par intérim et a débuté par une défaite face aux Pays-Bas (2-3) à Wembley mercredi. Horne n'a pas exclu qu'il soit maintenu définitivement à son poste. "Il a clairement dit qu'il serait enchanté de prendre le poste à plein temps. Il a fait du bon travail cette semaine, et il est très enthousiaste. Il savoure cette chance", a-t-il dit au sujet de Pearce.

Le favori pour le remplacer reste l'entraîneur de Tottenham Harry Redknapp, mais ce dernier ne souhaite pas quitter son club en cours de saison ni porter les deux casquettes en même temps. Le voir succéder à Pearce quand la saison sera terminée n'a rien d'impossible. Alex Horne a assuré qu'une nomination tardive ne posait pas de problème. "C'est tout à fait réaliste. Notre plan d'action est en place et nous pouvons fournir une équipe pour la Pologne, c'est donc parfaitement possible", a-t-il déclaré, faisant allusion au camp de base de l'équipe d'Angleterre pendant l'Euro-2012, près de Cracovie.