Une Mannschaft "inarrêtable", selon la presse

Voir le site Euro 2012 de football

Default tf1 image
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2012-06-23T06:08:39.000Z, mis à jour 2012-06-23T06:11:06.000Z

La presse allemande en ligne jubilait samedi après la nette victoire allemande, contre les Grecs en quart de finale de l'Euro 2012 (4-2), considérant la Mannschaft comme "inarrêtable".

"Plus personne ne nous arrêtera !", clamait Bild.de sur la "une" de son site internet, ajoutant en sous-titre: "Et surtout pas les Anglais ou les Italiens", prochains adversaires des Allemands en demi-finale, jeudi prochain à Varsovie. Le quotidien populaire attribue la meilleure note (1, soit10/10) à Mesut Özil, qui a "enfin montré sa classe mondiale" en étant "impliqué dans la construction de tous les buts allemands".

L'"Allemagne fait sauter la forteresse grecque", relève Kicker.de. Le site sportif de référence affirme que cette 15e victoire consécutive en 15 matches pour la sélection de Joachim Löw est un "record du monde". Le site sportivo-ironique 11Freunde (11amis) faisait dans l'humour politique en titrant "Enfin l'Euro sans la Grèce !", de même que le Tagesspiegel: "L'Allemagne sort la Grèce de l'Euro". Bild.de écrivait, pour sa part, que la chancelière pouvait se réjouir "de la faillite sportive des Grecs".

Le très sérieux Frankfurter Allegemeine Zeitung saluait, quant à lui, le pari audacieux de Joachim Löw, qui avait laissé sur le banc Podolski, Müller et Gomez, pour aligner les jeunes Reus (23 ans), Schürrle (21 ans) et le moins jeune Klose (34 ans)."La rotation allemande couronnée de succès: le sélectionneur (Joachim) Löw fait preuve de courage comme il ne l'avait plus fait depuis longtemps et est récompensé", relève le site du quotidien des milieux d'affaires. L'Allemagne se trouve désormais à deux marches du sacre, qui est son objectif affiché depuis le début du tournoi. La finale se déroulera à Kiev le 1er juillet.