"Valable pour Diarra et Gourcuff, pas pour Sakho"

Voir le site Euro 2012 de football

'Ce qui a été valable pour Diarra et Gourcuff ne l'a pas été pour Sakho'
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2012-05-15T20:25:33.000Z, mis à jour 2012-05-16T12:30:36.000Z

Durant une heure, vous avez débattu de la liste de Blanc avec Cédric Rouquette. De nombreux choix du sélectionneur vous paraissent douteux, notamment ceux d'Alou Diarra ou de Yoann Gourcuff qui ont bénéficié de leur histoire en bleu. Au contraire de Mamadou Sakho.

Menez07 : Il y a trois joueurs en trop, lesquels ?

Cédric ROUQUETTE : C'est la question que tout le monde se pose... Déjà une chose est sûre, Blanc ne sait pas encore lesquels et c'est plutôt une surprise. Visiblement, le stage va compter, notamment pour Gourcuff. Les concurrences les plus chaudes, en considérant que Remy ne sera pas rattrapable, semblent être Martin/Gourcuff et Matuidi/Malouda. Je prendrais Martin et Matuidi, mais c'est un avis personnel qui, j'en suis conscient, ne tient pas compte de certains équilibres.

Policopp : Les 26 joueurs sont-ils les meilleurs que Blanc pouvait retenir ?

C.R. : Non, c'est une évidence, et Blanc le reconnaît lui même quand il dit que la saison de Gourcuff est "indéfendable" et qu'il n'a "pas été si mauvais" en équipe de France quand il a été aligné... C'est une sélection cohérente par rapport à un projet qui est nourri depuis deux ans. Si Blanc avait fait la meilleure sélection possible en tenant compte des états de forme, on aurait eu d'autres noms au milieu notamment. Je pense à Mavuba ou Capoue.

Jeffrey : Pourquoi Etienne Capoue n'a pas été sélectionné ?

C.R. : Il a le niveau, mais il n'y a pas de place pour tout le monde. Blanc a fait le choix de la fidélité à ce poste.

Sportix 92 : Il n'y avait vraiment aucune alternative à Gourcuff et Martin ?

C.R. : Au poste de meneur de jeu ? Pas vraiment, à part le Rennais Julien Féret, puisque Younes Belhdana n'est pas sélectionnable. La question est plus, me semble-t-il : a-t-on absolument besoin d'un meneur de jeu dans la liste ? Ma réponse est non. Depuis quand une équipe est-elle obligé d'avoir un numéro 10 ? Je ne suis pas certain que retenir Gourcuff pour l'Euro soit lui rendre un grand service. Martin, c'est différent. Sa forme n'est pas extraordinaire, mais il a un profil unique en France qui, pour moi, le rend sélectionnable. Enfin, il y a dans la liste des joueurs capables d'évoluer dans l'axe derrière un attaquant : Nasri, Ménez, Ben Arfa. Pas en pur meneur de jeu, mais en soutien...

Charlesassaf : Je ne comprends ni la sélection d'Alou Diarra qui a fait une saison très mauvaise avec son équipe, ni la non-sélection de Sakho qui n'a eu que 2 mois perturbés. Et Jallet a fait une saison meilleure que Réveillère...

C.R. : Pour Alou Diarra, la seule raison qui justifie sa sélection est son profil. Sa taille (1m90), son impact... Il n'y a personne d'autre dans ce registre, notamment pour les coups de pied arrêtés défensifs. L'absence de Sakho, elle, est effectivement l'énigme du jour, car ce qui a été valable pour Gourcuff et Diarra ne l'a pas été pour Sakho. On peut penser que Yanga-Mbiwa a énormément séduit Blanc sur sa forme, mais Mavuba ou Capoue pouvaient objectivement justifier la même attention.

Concernant Réveillère-Jallet : je trouve la place de Réveillère cohérente. Il a fait des bons matches en équipe de France et Jallet n'a pas été à ce point exceptionnel avec le PSG pour justifier que Réveillère soit écarté. Ajoutons que Réveilère a l'expérience de la Coupe du monde 2010, qu'il y a assez peu de joueurs expérimentés dans le groupe, et que Blanc est très sensible à ce paramètre.

PolauS : Bodmer avait-il une chance ? Il paraît invisible aux yeux de Laurent Blanc !

C.R. : I l est vrai qu'il n'en parle jamais. Il a des caractéristiques tellement particulières qu'il n'est pas si simple que ça à intégrer. En général les coaches aiment la qualité de sa première passe et sa taille, donc son registre défensif. Lui préfère être utilisé haut sur le terrain. On ne peut pas dire qu'il soit régulier dans son temps de jeu à Paris non plus.

Lyonais78 : Pensez-vous que Diarra et Gourcuff sont là à cause de leur vécu à Bordeaux avec Blanc ?

C.R. : Bien sûr. Comment en douter ? Blanc a touché le sommet avec ces joueurs en étant champion de France en 2009, il les a vus à leur meilleur niveau, il les a aidés à atteindre leur meilleur niveau, il est allé au bout de ses idées de jeu avec ces joueurs à leur meilleur niveau. Que cela ne crée pas un climat particulier dans leur relation et dans le regard qu'il porte sur eux serait anormal. La question est : l'amour rend-il aveugle? On sera très vite fixés. Ne pas oublier une chose : c'est la première fois depuis l'ouverture de son mandat que Blanc aura les deux joueurs pour une longue durée, c'est-à-dire comme avant à Bordeaux, et sans doute mise-t-il là-dessus.

Nikko17: Menez peut-il être titulaire ?

C.R. : Bien sûr. Vu son état de forme, la blessure de Rémy, la disparition de Malouda et le fait que tout est ouvert aux avant-postes, il a même de sérieuses chances. D'ailleurs ça ne date pas d'aujourd'hui. Blanc adore Ménez : il en avait fait un titulaire lors du premier match de qualifications en septembre 2010.

Raccoon : Ne pensez-vous pas qu'offensivement, le mieux serait de mettre la génération 87 au pouvoir ?

C.R. : Sur le papier c'est envisageable. Bon, il va falloir être hyper précis sur les consignes défensives en revanche... Vous oubliez Ribéry, qui sera titulaire. Benzema est incontournable, oui. Nasri peut l'être pour peu qu'il hisse son niveau international. Ménez et Ben Arfa semblent davantage en concurrence.

Thibaut : Le débat sur Gourcuff et Diarra prend trop d'importance à mon gout... De toute façon, les titulaires au milieu sont M'Vila et Cabaye, non ?

C.R. : Oui à 100% pour M'Vila et à 80% pour Cabaye, mais ils ne seront pas seuls. Sur Diarra, je suis prêt à mettre une piécette sur le fait qu'il débutera au moins un match au premier tour, celui contre les gabarits suédois par exemple. Quant à Gourcuff, si on le prend, ce n'est pas pour en faire un joker, c'est pour offrir des solutions dans plusieurs organisations. En forme, c'est un joueur qui "change" le jeu. Une liste des 23 doit être construite avec l'idée que tout le monde est susceptible de jouer. Donc il est légitime que ce débat ait de l'importance.

Coach75006 : Ne pensez-vous pas qu'on en fait trop avec Ben Arfa ? Seulement trois mois de haut niveau et les médias dans la poche, alors qu'un Valbuena au top toute l'année risque de passer à la trappe ?

C.R. : Valbuena au top toute l'année, vous exagérez, il a eu des creux. Ce qui plaide pour lui, c'est qu'il a un bon bilan chez les Bleus, il a souvent apporté, il était là lors du match référence en Bosnie. Sur Ben Arfa : en fait-on trop sur son bilan et son état de forme ? Peut-être, même si trois mois avant une compétition comme celle-là, ça commence à faire. En fait-on trop sur son talent ? Non, clairement non. Le talent pur de Ben Arfa est extraordinaire, vraiment prodigieux quand il peut l'exprimer à plein. Tout combiné, sa présence dans les 23 me semblerait logique.

Kevin : Le manque d'expérience de beaucoup de joueurs de l'équipe de France peut t-il jouer un rôle dans les futurs résultats de l'Euro ?

C.R. : Bien sûr, et c'est l'une des grandes questions que se pose Laurent Blanc et qui va le conduire, je pense, à garder Malouda et Diarra. Cela dit je trouve qu'en France, on a un peu trop tendance à psychoter autour de l'expérience. Une phase finale est par définition le moment parfait pour se révéler et atteindre son top. Que serait-il advenu de l'Allemagne en 2010 si elle s'était pris la tête sur son manque d'expérience? Il y a un seul et unique très jeune joueur dans l'équipe : M'Vila. Même Yanga Mbiwa a 23 ans. La moyenne du groupe est de 26 ans. Pour moi, ce ne sera pas un paramètre avec une demie ou une finale à très haute intensité contre l'Espagne ou l'Allemagne.

Carloos : Pour vous qui seront les trois joueurs qui n'iront pas a l'Euro ?

C.R. : Mbiwa ? Il ira. On ne va pas à l'Euro avec trois défenseurs centraux et aucun milieu défensif polyvalent. C'est minimum quatre et Mbiwa sera ce quatrième. Gourcuff? je n'en mettrais pas ma main à couper. S'il est là, c'est que Blanc y tient vraiment. s'il n'est pas catastrophique pendant le stage, s'il montre quelques signaux positifs, il y sera et Martin risque de le payer. Rémy n'y sera pas : une blessure musculaire comme la sienne est trop pénible à soigner et les précédents de course contre la montre de ce genre montrent qu'il ne faut pas prendre de risque. Je crains un peu plus pour Matuidi, qui est en concurrence directe avec Malouda. Et je ne vois pas Malouda ne pas être retenu.