Dans l'actualité récente

Les 10 pépites qui vont vous surprendre à l’Euro

Voir le site Euro 2016 de football

RTX1XT8T
Par Jonathan MURCIANO|Ecrit pour TF1|2016-06-07T13:03:56.889Z, mis à jour 2016-06-07T15:14:21.225Z

Ils sont jeunes et ont cartonné en club cette saison. Ces espoirs du football mondial espèrent poursuivre sur leur lancée pendant l’Euro. Présentation de ces dix garçons pleins d'avenir.

Anthony Martial (20 ans, France)

Pour sa première saison à Manchester United, l’ancien Monégasque a terminé meilleur buteur de son club en championnat. Sa vitesse de pointe et son sens de but seront précieux pour les Bleus.

Euro 2016 : Anthony Martial, une promesse pour l'avenir


Marcus Rashford (18 ans, Angleterre)

Personne ne l’avait vu venir. Remplaçant dans l’équipe réserve de Manchester United en début de saison, cet attaquant longiligne se retrouve aujourd’hui dans le groupe des 23 Anglais à l’Euro. Après une fin de saison tonitruante avec les Red Devils, il a convaincu Roy Hodgson de l’emmener en France en marquant au bout de trois minutes dès sa première sélection.


Breel Embolo (19 ans, Suisse)

Adil Rami et Laurent Koscielny devront se méfier de lui lors du troisième match de la poule A le 19 juin à Lille. Le jeune attaquant helvète a inscrit 10 buts cette saison avec le FC Bâle et il est considéré comme l’un des buteurs les plus prometteurs du continent. Tottenham serait prêt à offrir 25 millions d’euros pour s’attacher ses services.

John Stones (21 ans, Angleterre)

Ce n’est pas un hasard si Everton a voulu le conserver à tout prix l’été dernier malgré une offre mirobolante de Chelsea (58 millions d’euros). Aujourd’hui, il est n°3 dans la hiérarchie de la sélection anglaise en charnière centrale derrière le duo Smalling-Cahill. A 21 ans, le jeune défenseur fait preuve d’une grande maturité et excelle dans la relance. C’est l’un des joyaux de la couronne outre-Manche.

Federico Bernardeschi (22 ans, Italie)

Le n°21 de la Squadra Azzurra a connu sa première sélection il y a trois mois face à l’Espagne en mars. Son entrée en jeu convaincante et sa bonne saison avec la Fiorentina en Serie A comme en Ligue Europa ont poussé Antonio Conte à l’intégrer à sa liste des 23. A l’Euro, il ne partira pas titulaire mais sa vitesse et son sens du dribble pourraient faire mal aux adversaires de l’Italie en fin de match.


Delle Alli (19 ans, Angleterre)

C’est THE révélation de la saison ! A 20 ans, le milieu de terrain de Tottenham a connu une année phénoménale. Premier match en Premier League, première sélection avec l’Angleterre et le titre de meilleur espoir de Premier League. Les supporters français connaissent ses qualités pour avoir vu son but splendide inscrit à Wembley face aux Bleus (2-0) en novembre. A 19 ans, Alli est déjà attendu comme le messie et le véritable métronome du milieu de terrain anglais.

Jason Denayer (22 ans, Belgique)

L’été dernier, l’Olympique de Marseille avait fait le forcing pour obtenir son prêt mais le jeune défenseur belge avait finalement préféré rejoindre la Turquie et Galatasaray. Ce beau gabarit (1,84 m, 80 kg) devrait être associé à Alderweireld dans l’axe de la défense des Diables Rouges en l’absence de Kompany. La France lui réussit plutôt bien. Lors d’un match amical au Stade de France face aux Bleus (3-4) il y a un an, Denayer avait impressionné les observateurs.

Kingsley Coman (19 ans, France)

Comme Martial, l’ancien Parisien représente l’insouciance de l’attaque tricolore. L’ailier du Bayern Munich a clamé haut et fort lors de sa première sélection qu’il voulait gagner sa place pour l'Euro. Il l’a remporté haut la main. Il devrait être utilisé comme joker offensif par Didier Deschamps.

Renato Sanches (18 ans, Portugal)

Le Bayern Munich a dégainé le premier en signant un chèque de 35 millions d’euros. Le club allemand a devancé tous ses rivaux européens pour s’offrir la nouvelle pépite du football portugais. A 18 ans, le milieu de terrain de Benfica est encore méconnu du grand public mais les téléspectateurs ne vont pas tarder à découvrir cet excellent récupérateur, qui sait tout faire ou presque.

Leroy Sané (20 ans, Allemagne)

Pas facile de faire son trou dans un groupe champion du monde. Le talent de Schalke 04 a convaincu Joachim Löw de l’intégrer dans sa liste de 23 malgré trois maigres sélections avec la Mannschaft jusqu'à présent. Il a bénéficié du forfait de dernière minute de Marco Reus. Sané possède un pied gauche redoutable et sera l’un des jokers offensifs de l’Allemagne pendant la compétition. Pep Guardiola aurait coché son nom tout en haut de sa liste d’achats de l'été du côté de Manchester City.