Dans l'actualité récente

Adil Rami espère être convoqué pour l'Euro

Voir le site Euro 2016 de football

Adil Rami, FC Séville
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-05-07T17:01:16.875Z, mis à jour 2016-05-07T17:07:21.223Z

Le défenseur du FC Séville n'a plus joué en équipe de France depuis trois ans. Mais les défections dans l'arrière-garde bleue lui laissent un espoir auquel il s'accroche.

Quand on pense FC Séville et France, le premier nom qui ressort le plus souvent est celui de Kevin Gameiro, buteur prolifique et renfort envisageable pour Didier Deschamps en prévision de l'Euro. Mais un autre Tricolore pourrait s'immiscer dans l'esprit du sélectionneur au moment de dresser la liste des 23 joueurs retenus pour le grand rendez-vous : il s'agit d'Adil Rami.

Un come-back réussi à Séville

Le défenseur a quitté l'AC Milan l'été dernier pour retrouver la Liga espagnole, championnat qu'il a fréquenté pendant trois saisons avec Valence. A Séville, Adil Rami réalise un bon exercice. Le club andalou est certes distancé en Liga, mais il est qualifié pour la finale de la Ligue Europa. S'il s'impose contre Liverpool en finale le 18 mai, le FC Séville peut remporter le graal pour la 3e année consécutive (et pour la 5e fois en 10 ans !).

Titulaire au poste de défenseur central, l'ex-Lillois s'épanouit dans le collectif d'Unai Emery, qui fut son coach lors de son passage à Valence. Après deux saisons mitigées à Milan, le Français a retrouvé un niveau de jeu de premier plan.

"Je peux aider les Bleus"

Ce retour en forme réveille en lui les plus hautes ambitions. Adil Rami ne l'a pas caché, lors d'un entretien à RMC le 6 mai : il rêve de disputer l'Euro 2016 avec les Bleus. C'est même son objectif depuis des mois : "Si j'ai fait le choix de venir à Séville, c'est pour espérer un retour en équipe de France. J'espère que cela va payer. (...) J'essaye de mettre toutes les chances de mon côté. Par rapport à la saison que je suis en train de faire, je sais que je peux apporter des atouts à l'équipe de France ainsi que mon expérience européenne. J'ai mûri et je peux aider les Bleus".

En concurrence avec Perrin, Umtiti..

Adil Rami n'a plus été appelé par Didier Deschamps depuis juin 2013. En début d'année, il regrettait de ne pas être au moins présélectionné. Les récentes défections au sein de la défense des Bleus lui ouvrent peut-être une brèche. Derrière les titulaires Laurent Koscielny-Raphaël Varane en défense centrale, des places sont à prendre. Kurt Zouma et Aymeric Laporte (jamais appelé mais souvent pressenti) sont blessés et forfait. Jérémy Mathieu est convalescent; il devrait néanmoins être apte. Et l'incertitude plane sur le sort de Mamadou Sakho, écarté par Liverpool suite à un contrôle antidopage positif.

Eliaquim Mangala, s'il n'est pas titulaire, fait régulièrement partie des plans du coach. Loïc Perrin, en sa qualité de réserviste lors du Mondial 2014, semble avoir une longueur d'avance. Samuel Umtiti, impressionnant depuis janvier avec l'OL, est une autre solution de rechange. Et le jeune Lucas Hernandez se fait de plus en plus remarquer avec l'Atlético de Madrid. La concurrence est rude et les places sont chères, mais Adil Rami n'abandonne pas la bataille. Reste à savoir si son travail fera mouche auprès de Didier Deschamps.