Allemagne : La force de l'habitude pour la Mannschaft

Voir le site Euro 2016 de football

Euro 2016 : suivez la 'finale avant l'heure' entre l'Allemagne et l'Italie à partir de 21h
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-07-03T08:22:32.206Z, mis à jour 2016-07-03T08:23:28.149Z

Depuis dix ans, l'Allemagne a toujours l'habitude d'atteindre au moins le dernier carré en tournoi majeur. Une régularité qui trouve son sens dans le travail de fond pratiqué au sein de la Mannschaft.

Depuis 2006, l'Allemagne est régulièrement au rendez-vous des grandes compétitions internationales. Une régularité impressionnante qui n'est pas due au hasard.

Une sixième demi-finale consécutive en tournoi majeur

2006 a représenté un vrai tournant dans l'histoire du football allemand. Organisant la Coupe du monde cette année-là, l'Allemagne veut se préparer au mieux et séduit tous les observateurs par un jeu offensif, léché, attrayant. Fini le football rugueux, discipliné à l'extrême. Les échecs lors des Euros 2000 et 2004 (à chaque fois éliminé dès la phase de poules), ont conduit, entre autres, à la refonte de la formation allemande. Pour les succès que l'on connaît aujourd'hui. En 2006, Jürgen Klinsmann a emmené la Mannschaft en demi-finale, éliminée à l'époque par... l'Italie (0-2 ap). Une élimination qui annonçait toutefois des jours heureux pour la sélection allemande. Car elle a fini par récolter les fruits de son travail.

Régulièrement, elle s'est invitée dans le cercle fermé des quatre meilleurs équipes d'un tournoi majeur. En 2008, elle s'est même hissée jusqu'en finale, s'inclinant contre l'Espagne (0-1). L'Espagne dont elle s'est beaucoup inspirée. Joachim Löw, adjoint de Klinsmann puis sélectionneur principal depuis 2006, est un adepte du jeu de possession et pratique un football assez proche de ce que réalise la Roja. Avec des joueurs techniques au milieu, un pressing constant dès la perte du ballon et parfois la tendance à évoluer sans véritable attaquant de pointe.


Des échecs douloureux avant 2014

Pour arriver au sommet du football mondial, l'Allemagne a toutefois buté sur des obstacles. En 2010, l'élimination sans gloire encore une fois face à l'Espagne en demi-finale (0-1) a laissé l'impression d'une équipe pas encore assez mature pour arriver à la victoire finale. Lors de cette édition, elle avait toutefois encore séduit en faisant tomber tour à tour l'Angleterre (4-1) et l'Argentine de Maradona (4-0). A l'Euro 2012, idem. Le parcours est encore convaincant en poule et en quart face à la Grèce. Pour leur quatrième demi-finale consécutive dans une grande compétition, les Allemands s'inclinent néanmoins contre... l'Italie (1-2). Sans briller. Car leurs carences défensives ont été criantes. Et il a fallu rectifier le tir dans ce domaine, grâce à un Neuer impeccable pour diriger sa défense, pour empocher le titre mondial deux ans plus tard au Brésil.

A force de travail et de persévérance, l'Allemagne s'est donc installée au plus haut dans le gotha mondial. Cette année encore, l'équipe qui réussira à éliminer la Mannschaft devra batailler ferme...

en savoir plus : Equipe d'Allemagne de Football, Euro 2016 : Allemagne - Italie