Allemagne-France : Pourquoi les Bleus vont l’emporter

Voir le site Euro 2016 de football

Dimitri Payet
Par Justine SOIGNON|Ecrit pour TF1|2016-07-06T21:51:23.395Z, mis à jour 2016-07-07T16:26:48.218Z

Demandez autour de vous, chacun a son petit favori pour la rencontre à venir. Mais ici, nous sommes certains que la France va gagner. On vous dit même pourquoi !

C’est le gros choc de ces demies. Jeudi soir, Allemands et Français vont s’affronter pour une place en finale. Les premiers sont champions du monde en titre et dominent la planète football. Les seconds sont à domicile et rêvent d’un nouveau titre, symbole d’une unité retrouvée. Au risque de ruiner tout suspense, on vous dévoile pourquoi la France va battre l’Allemagne.

Parce que c’est sa destinée

Juin 1984 : La France remporte son premier titre européen et international en battant l’Espagne (2-0) au Parc des Princes. Seize ans plus tard, en finale de l’Euro 2000, David Trézeguet inscrit le but en or envoyant une deuxième fois les Bleus sur le toit de l’Europe aux dépens de l’Italie (2-1). Un Euro en France, l’autre chez nos voisins belges et deux victoires à seize ans d’écart. Juillet 2016 : un nouvel Euro en France, encore seize ans plus tard, le destin semble déjà tracé. En plus, les hommes de Didier Deschamps joueront au stade Vélodrome. Si l’enceinte marseillaise n’a pas réussi aux Phocéens cette saison, elle a toujours été clémente avec les Bleus. Il y a 32 ans, ils gagnaient même une demi-finale de l’Euro face au Portugal, cette fois (3-2, ap). Tout le monde le sait, l’histoire n’est qu’un éternel recommencement.

Parce qu’elle a une revanche à prendre

On pourrait évoquer la demi-finale du Mondial de 1982 à Séville entre la France et la RFA, le scénario catastrophe, l’attentat de Harald Schumacher sur Patrick Battiston, la défaite aux tirs au but... Mais à part Patrice Evra, aucun Bleu n’était né. La revanche de la génération Deschamps, c’est celle de ce quart de finale au Brésil à l’occasion du Mondial 2014. Un parcours solide stoppé net par un coup de pied arrêté de la Nationalmannschaft. Un dénouement cruel pour une équipe de France qui n’a pas démérité. Certes, les Allemands sont allés jusqu’au bout. Certes, ils ont étrillé le Brésil (7-1) avant de s’imposer face à l’Argentine (1-0, ap). Mais la défaite n’en reste pas moins amère.

Parce qu’elle a un trio de feu


Il n’y a pas que Will Grigg qui est on fire. Dimitri Payet, Antoine Griezmann et Olivier Giroud le sont aussi. La preuve, le trio a inscrit un total de 10 buts depuis le début de la compétition : quatre pour Griezmann, actuel meilleur buteur de l’Euro, trois pour Giroud et trois pour Payet. Enfin ça, c’était avant la demi-finale face à l’Allemagne. A Marseille, ils vont encore planter. Et même si c’est Neuer qui est dans les cages.

Parce que six Français ont déjà trompé Neuer

Mettre un but au mur Manuel ? Paul Pogba, Olivier Giroud, Antoine Griezmann, André-Pierre Gignac, Laurent Koscielny et Patrice Evra l’ont déjà fait. Giroud a même réitéré la performance trois fois. Griezmann est, lui, le dernier en date à avoir trompé le portier allemand. C’était lors de la dernière demi-finale de la Ligue des champions entre le Bayern Munich et l’Atlético Madrid le 3 mai dernier (2-1).

Parce que l’Allemagne est aussi décimée qu’une forêt d’Amazonie

Face à l’équipe de France, Joachim Löw, le sélectionneur allemand, devra faire sans Mats Hummels, deuxième moitié de sa charnière centrale, Sami Khedira et Mario Gomez, son seul attaquant de pointe. Le premier est suspendu à la suite d’un carton jaune face à l’Italie. Les autres sont forfaits après être sortis sur blessure toujours face à la Squadra Azzurra. Bastian Schweinsteiger et Benedikt Höwedes étaient incertains mais les deux joueurs de la Nationalmannschaft ont repris l’entraînement mercredi. Seront-ils à 100% ? L’infirmerie de la France, quant à elle, est vide et bien vide. 

en savoir plus : Equipe de France de Football, Equipe d'Allemagne de Football, Euro 2016 : Allemagne - France