Dans l'actualité récente

Allemagne-France : Les pronostics des coureurs du Tour de France

Voir le site Euro 2016 de football

Equipe de France
Par Jean-Moïse DUBOURG|Ecrit pour TF1|2016-07-07T14:35:52.941Z, mis à jour 2016-07-07T14:46:30.898Z

Même sur la route du Tour de France 2016, la demi-finale Allemagne-France occupent les esprits. Sur le terrain des pronostics, le match a déjà commencé.

Avant de prendre le départ jeudi de la sixième étape du Tour de France entre Arpajon-sur-Cère et Montauban, les coureurs français et allemands de la grande boucle avaient tous un avis au sujet du choc entre leurs deux pays prévu le soir même sur la planète foot, du côté de Marseille. Et nul doute qu’une fois les 190 kilomètres du jour avalés, tous vont se presser pour rejoindre au plus vite leur hôtel en fin d’après-midi avec un objectif unique : accélérer au maximum la récupération et anticiper le dîner pour être fin prêt devant la télé au coup d’envoi de 21 heures. 

La confiance de Pinot et Bardet

D’ici là, les pronostics vont bon train. Au cœur du village départ installé dans la cité du Cantal jeudi matin, les Français Thibaut Pinot et Romain Bardet affichent une belle confiance. « Une victoire des Français, parce qu'il faut continuer à rêver, annonce le leader de l’équipe AG2R-La Mondiale, selon des propos rapportés par l’Agence France Presse. Et puis nous, il faut qu'on continue sur les Champs-Elysées (ndlr : avenue où se termine le Tour). Allez, 3-1 pour la France ! » Son acolyte de la FDJ, qui compte bien se détendre devant son petit écran en soirée - « Ça fait du bien de pouvoir regarder le match » - est encore plus serein : « Je vois une victoire facile. Ils (les Français) sont sur une bonne dynamique, ils ont tout pour réussir et les Allemands ont des blessés en plus. » 

Degenkolb chambreur

Evidemment, le discours est tout autre chez les coureurs allemands. Simon Geschke, de l’équipe Giant, où il côtoie le Breton Warren Barguil, prédit une rencontre « assez équilibrée » mais voit tout de même les champions du monde en titre s’imposer : « La France reçoit, mais l'Allemagne joue mieux. Ce sera serré. J'espère que l'Allemagne va gagner. » Plus chambreur, John Degenkolb (Giant) n’a pas de doute sur l’issue du duel et anticipe un succès 2-0 de ses compatriotes : « Je suis désolé, mais la France va malheureusement perdre. Vous pouvez rentrer à la maison. »

Un débat Kittel-Coquard

Plus tard, dans le peloton, l’Allemand Marcel Kittel et le Français Bryan Coquard, acteurs principaux du sprint de Limoges il y a deux jours, ont été aperçus en train de deviser au sujet du match. Dans la cité limougeaude mardi, c’est l’Allemand qui avait battu le Français de moins de trois centimètres. Une prémonition avant la demie de jeudi soir ?


   ► Vous avez songé àonze-type de l'Euro 2016 ? Partagez-le en cliquant ici


en savoir plus : Equipe de France de Football, Equipe d'Allemagne de Football, Euro 2016 : Allemagne - France