Allemagne-Italie : Un choc huit étoiles !

Voir le site Euro 2016 de football

Vignettes allemagne italie
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-07-01T10:01:03.158Z, mis à jour 2016-07-01T10:44:26.289Z

Le géant allemand affronte les surprenants Italiens samedi en quarts de finale de l'Euro, à Bordeaux. Avec à la clé une qualification pour le dernier carré.

Attention classique des grandes compétitions. L’Italie et l’Allemagne s’affrontent à Bordeaux à 21 heures pour une place en demi-finale. Match à suivre sur TF1.

BILAN DES HUITIEMES DE FINALE

Allemagne

Les Champions du monde ont montré un beau visage face à une faible équipe de Slovaquie. Vainqueurs 3 à 0, ils se seront un peu rassurés après une phase de groupe, certes maîtrisée, mais sans grandes fulgurances. Joachim Löw semble avoir trouvé la formule gagnante. Exit Götze un peu à la peine à la pointe de l’attaque, place à Mario Gomez. L’attaquant a marqué deux buts depuis le début de l’Euro. Draxler, auteur d’un très bon match, sera reconduit tout comme Kimmich. L’Allemagne peut compter sur une défense solide qui n’a pas encaissé de but depuis le début de la compétition. Il faudra du mouvement, de la technique et de l’audace pour venir à bout du verrou italien.

Italie

Avec l’Islande, c’est peut-être le coup de cœur de l’Euro. Donnée moribonde, dépassée et perdante, la Squadra Azzurra a d’abord étonné puis confirmé. Victorieux des Belges (0-2) puis de l’Espagne (2-0), les Italiens ont validé leur ticket pour les quarts de finale. Disciplinés, généreux et réalistes, ils se positionnent en outsiders ambitieux. Déjà affaibli par les blessures avant la compétition, la sélection d’Antonio Conte devra sans doute faire face à l’absence de De Rossi (cuisse) et Thiago Motta (suspendu). L’entraîneur prépare la riposte avec Parolo devant la défense et Sturaro à sa droite. Et Conte pourra se baser sur l’histoire : l’Italie est la bête noire de la Italie.

LES COMPOS PROBABLES

Allemagne : Neuer – Kimmich, Boateng, Hummels, Hecto – Khedira, Kroos – Müller, Özil, Draxler – Gomez.

Italie : Buffon – Barzagli – Bonucci, Chiellini – Florenzi, Sturaro (ou Parolo), De Rossi (ou Parolo), Giaccherini, De Sciglio – Pellè, Eder.

LA CLÉ DU MATCH

L’efficacité de l’Allemagne. Les Espagnols peuvent en témoigner : ils ont eu le ballon, ils ont dominé, mais finalement pour rien. Ils ont été punis par les Italiens. Les Allemands devront aller vite, passer sur les côtés, frapper de loin pour mettre en danger une défense hermétique qui n’a pris qu’un but depuis le début de la compétition. (match sans enjeu en groupe face à l’Irlande).

FACE A FACE

Ce choc huit étoiles (quatre titres de champion du monde chacune) est un classique du football. L’Italie mène 15 victoires à 8 contre l’Allemagne (10 nuls). En compétition, la Squadra n’a jamais perdu. Et reste sur deux victoires en demi-finale contre la Mannschaft en 2006 et 2012. A chaque fois, l’Allemagne apparaissait comme la favorite.

ILS ONT DIT...

Joachim Löw (Allemagne) : « Avant le tournoi, tout le monde enterrait l'Italie. Personne ne croyait en eux, mais je savais qu'ils avaient de la qualité et pouvaient être forts. On disait « cette équipe est trop vieille », on disait « ils ne savent que défendre ». La réalité, c'est que cette équipe est faite d'expérience, de classe, avec une base défensive. Ce sont des prérequis pour remporter un tournoi. »

Antonio Conte (Italie) : « Nous allons jouer contre l'équipe la plus forte de cet Euro (…) Contre l'Allemagne il faudra un exploit titanesque. Il va falloir être méticuleux sur la préparation de ce match. L'Allemagne est surpérieure à toutes les équipes ici. Il faudra récupérer toutes nos forces, nous avons quelques blessés, et bien préparer ce match avec la même détermination, la même tension, la même envie. Il faudra faire quelque chose d'extraordinaire. »

NOTRE COTE

Allemagne : 45 %

Italie : 55 %

en savoir plus : Euro 2016 : Allemagne - Italie, Equipe d'Allemagne de Football, Equipe d'Italie de Football