Dans l'actualité récente

Allemagne-Italie : La Mannschaft veut zapper le passé

Voir le site Euro 2016 de football

Allemagne-Slovaquie : c'est parti ! (0-0)
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-06-29T15:19:07.221Z, mis à jour 2016-06-29T15:26:08.903Z

Toujours battue en phase finale d'une compétition majeure par l'Italie, l'Allemagne veut oublier le passé et aborder au mieux son quart de finale de l'Euro 2016 face à la Squadra.

L’Allemagne a rendez-vous. Opposée à l’Italie en quart de finale de l’Euro 2016, samedi prochain à Bordeaux (21h00), la Mannschaft est en quête d’une troisième demi-finale consécutive en Championnat d’Europe après 2008 (finale) et 2012 (demi-finale). Plus que le résultat brut de son Euro, l’Allemagne va devoir passer sur le corps de sa nemesis, l’Italie, qu’elle n’a jamais pu battre en cinq confrontations dans les grands rendez-vous internationaux. La dernière fois remontait justement en demie de l’édition 2012 où Mario Balotelli s’était offert le scalp de la Mannschaft (2-1) et qualifié son pays pour la finale.

Passé en point presse, mercredi, Matts Hummels est allé dans le sens de Joachim Löw, qui avait annoncé mardi qu’il n’y avait pas de complexe Italie au sein de la Mannschaft. « Le passé c’est un café froid, avait imagé le sélectionneur allemand. Un expresso tout frais nous attend samedi prochain et on veut qu’il soit du meilleur goût possible. »

« Mon passif face à eux est plutôt équilibré. J’ai perdu en 2012, j’ai gagné la finale de l’Euro U21 en 2009 (1-0) », a souligné le futur défenseur du Bayern Munich, qui a mis en évidence l’extrême solidité de la défense allemande comme atout numéro un avant le quart de finale.  « Toute l’équipe est responsable de notre stabilité défensive », a-t-il expliqué.

Hummels : « L’Italie est une véritable équipe de compétition »

Pour Mario Gomez, l’Allemagne devra tout simplement jouer son meilleur match de la compétition face à l’Italie. « On vise une place dans le dernier carré. On joue au très haut niveau et je crois qu’on pourra les battre. On a confiance en nous, on a réalisé un très bon tournoi jusqu’ici. On veut être champions d’Europe. »

Egalement venu devant les micros, Andreas Köpke, l’entraîneur des gardiens de l’équipe d’Allemagne et vainqueur de l’édition 1996, est allé dans le sens de Gomez. « On a réussi à s’améliorer lors de chaque rencontre. Maintenant, il va falloir sortir une performance de référence face à l’Italie. »

Interrogé sur l’âge élevé de la défense italienne qu’il devra se coltiner (Buffon a 38 ans, Barzagli 35 ans, Bonucci 29 ans et Chiellini 31 ans), Mario Gomez n’en a pas fait toute une montagne. « L’âge c’est juste un nombre. Ce sera une rencontre spéciale et très excitante », a-t-il prévenu. Hummels a finalement mis tout le monde d’accord sur la rivalité entre les deux nations. « Tout comme nous, l’Italie est une véritable équipe de compétition. »



en savoir plus : Equipe d'Allemagne de Football, Equipe d'Italie de Football, Euro 2016 : Allemagne - Italie