Dans l'actualité récente

Allemagne-Italie : Stefano Sturaro, l'Italien de l'ombre

Voir le site Euro 2016 de football

error
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-07-01T20:05:15.607Z, mis à jour 2016-07-01T20:21:09.872Z

Le milieu de terrain pourrait débuter le quart de finale face à la Mannschaft, à la faveur des blessures et suspensions. Sans faire de bruit, Sturaro se fait sa place.

Sur le papier, le quart de finale de l'Euro 2016 Allemagne-Italie, qui se joue ce samedi 2 juillet au stade Matmut-Atlantique de Bordeaux (21 heures, à suivre en direct sur TF1), apparaît déséquilibré. Les champions du monde disposent d'une équipe forte de joueurs parmi les meilleurs du monde.

Jamais titulaire

Mais si la sélection italienne est moins clinquante que par le passé, elle n'en demeure pas moins redoutable. On ne bat pas la Belgique et on n'élimine pas l'Espagne sans talent. Et au milieu de ces joueurs solidaires et appliqués, il y a Stefano Sturaro.

Thiago Motta suspendu et Daniele De Rossi très incertain, le Turinois a toutes les chances de débuter ce quart de finale entre vieux rivaux. A 23 ans, celui qu'on a un temps présenté comme un successeur de Gennaro Gattuso n'a encore jamais été un titulaire indiscutable, malgré des qualités certaines et une polyvalence appréciée. Il n'est que remplaçant au sein de la Squadra Azzura et il n'est qu'une solution de rechange du côté de la Juve.

Pas là pour plaisanter

Pourtant, Stefano Sturaro sait se montrer opportuniste. Durant la saison 2014-2015, il avait été appelé par Antonio Conte, alors entraîneur des Bianconeri, pour une demi-finale au couteau contre le Real Madrid en Ligue des champions. L'expérience fut très réussie. Rien d'étonnant, dès lors, que l'homme qui coachera Chelsea la saison prochaine ait décidé de l'emmener avec lui pour le championnat d'Europe des nations.

Il y a quelques mois, Sturaro s'était déjà distingué face à des Allemands. A peine entré en jeu en huitième de finale de la Ligue des champions, il avait offert l'égalisation à la Juve contre le Bayern Munich. La Nationalmannschaft sait à quoi s'en tenir. Cette Italie est loin d'être une proie facile, et Stefano Sturaro ne doit pas être pris à la légère

en savoir plus : Equipe d'Allemagne de Football, Equipe d'Italie de Football, Euro 2016 : Allemagne - Italie