Dans l'actualité récente

Allemagne-Italie : Les tirs au but, une affaire allemande

Voir le site Euro 2016 de football

Euro 2016 : l'Allemagne s'envole en demi-finale ! (1-1, 6-5 tab)
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-07-03T08:03:21.145Z, mis à jour 2016-07-03T08:03:33.483Z

L'Allemagne s'est qualifiée pour les demi-finales de l'Euro en battant l'Italie au bout de la séance des tirs au but, ce samedi soir à Bordeaux (1-1, 6-5 tab). Une spécialité typiquement allemande.

Au bout du suspense. Le quart de finale que nous ont offert l'Allemagne et l'Italie a été haletant de bout en bout. Et s'est achevée lors de la terrible séance des tirs au but. Une séance qui a une nouvelle fois réussi à la Nationalmannschaft.

L'Allemagne tremble rarement dans cet exercice

« C'est difficile à décrire, je suis super content. Je ne sais pas comment je devais tirer. On devait trouver des tireurs, je voulais simplement marquer ce tir. On a un peu de chance de passer un tour de plus » : cette déclaration de Jonas Hector, buteur décisif de la séance des tirs au but face à l'Italie, n'est pas totalement vraie. De la chance, il en faut dans ce genre de séances, c'est sûr. Mais l'Allemagne est une véritable spécialiste de cet exercice. Et ce n'est pas un hasard.

En tournoi majeur, la Mannschaft a disputé sept séances en tout. Pour... six succès. Un chiffre remarquable qui témoigne de la force mentale des Allemands. Leur seul échec ? La tout première séance de tirs au but qu'ils ont joué lors de l'Euro 1976 face à la République tchèque en finale. La tentative du célèbre Antonin Panenka avait alors déconcerté la RFA au bout d'une séance mythique (2-2, 5-3 tab). Depuis, l'Allemagne s'est bien rattrapée.

A contrario, l'Italie n'est pas en réussite

L'Allemagne n'a, depuis 1976, plus jamais perdu une séance de tirs au but lors d'un Mondial ou d'un Euro. La France (Mondial 1982), le Mexique (Mondial 1986), l'Angleterre (Mondial 1990 et Euro 1996) et l'Argentine (Mondial 2006) ont fait les frais du sang-froid allemand. Plus étonnant, face à l'Italie ce samedi, Thomas Müller, Mesut Özil et Bastian Schweinsteiger ont raté les trois premières tentatives allemandes dans une séance depuis... Uli Stielike contre la France en 1982 ! En une soirée, l'Allemagne a raté plus de tentatives que dans toute son histoire ! Par ailleurs, Manuel Neuer a stoppé son tout premier penalty avec la sélection.


C'est dire la force de la Nationalmannschaft. En face, l'Italie ne peut pas en dire autant. La Squadra Azzurra s'est inclinée à six reprises sur neuf dans cet exercice en tournoi majeur. Aucune nation n'a fait pire. Les exemples les plus célèbres restent les séances des Coupes du monde 1994, en finale face au Brésil (0-0, 2-3 tab), et 1998, évidemment contre la France en quarts (0-0, 3-4 tab). Les autres échecs ? Contre l'Argentine lors du Mondial 1990 (1-1, 3-4 tab), à l'Euro 1980 face à la Tchécoslovaquie pour le match de la 3ème place (1-1, 8-9 tab) et enfin à l'Euro 2008 face à l'Espagne en quart de finale (0-0, 2-4 tab). 


en savoir plus : Equipe d'Allemagne de Football, Equipe d'Italie de Football, Euro 2016 : Allemagne - Italie