Dans l'actualité récente

Allemagne / Köpke : « Neuer est toujours bien préparé »

Voir le site Euro 2016 de football

Parade Neuer
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-07-02T14:02:39.419Z, mis à jour 2016-07-02T14:02:42.869Z

L'ancien gardien allemand, Andreas Köpke, estime que la Nationalmannschaft est prête à battre l'Italie et à réécrire l'Histoire.

Andreas Köpke a été le gardien de la dernière équipe allemande à avoir gagner l'Euro. C'était en 1996 en Angleterre. Passé ensuite deux saisons à l'Olympique de Marseille, le portier allemand est l'un des plus talentueux que sa sélection ait connue. Il a livré son sentiment dans des propos retranscrits par l'AFP.

Admiratif de Manuel Neuer

Köpke ne tarit pas d'éloges sur Manuel Neuer, l'actuel gardien de la Mannschaft. L'ancien Marseillais connaît les qualités du portier du Bayern Munich : « Ce qui est bien avec Manuel, c'est qu'il continue à vouloir progresser. Il parle volontiers football, on analyse les matchs, on en discute. Ce ne sont que des détails que l'on peut améliorer, mais il est vraiment capable d'autocritique à la fin du match. Après, il y a un travail du préparation sur les adversaires, sur les penalties, que l'on fait ensemble. Mais Manuel connaît très bien les attaquants adverses et il est toujours très bien préparé ».

S'il n'aime pas les comparaisons, il estime que Buffon et Neuer sont les deux meilleurs gardiens du monde et évoque leur rôle dans leur équipe respective : « Ce sont les deux meilleurs gardiens du tournoi et ils ne sont pas importants que dans leur cage. Par la façon dont ils dirigent la défense depuis leur but ou même en dehors du terrain, ce sont des personnages très importants dans leur équipe respective. On doit vraiment tirer son chapeau à Gigi Buffon, pour le niveau auquel il joue encore et le calme qu'il dégageait pendant le match contre l'Espagne... Manuel Neuer, lui, a 8-9 ans de moins, il joue différemment, il est un peu plus offensif, mais c'est difficile de les comparer ».

« On sera prêts »

Avant le match contre l'Italie, Köpke assure que son équipe s'est bien préparée. Notamment au niveau des tirs au but, dans le cas où la rencontre dure : « Il est certain que pour les quarts de finale on va se préparer aussi bien que possible à une éventuelle séance de tirs au but. On a des informations sur les tireurs (italiens) qu'on va étudier au mieux, comme on le fait toujours. On n'a plus disputé de séance de tirs au but depuis 2006 et on serait content de ne pas en avoir besoin ».

L'Italie est la vraie bête noire de l'Allemagne (la Nationalmannschaft n'a jamais battu la Squadra Azzurra en tournoi majeur en huit matches : quatre nuls, quatre revers). Mais cela n'empêche pas l'ancien gardien allemand d'être confiant : « On avait des comptes à régler avec l'Espagne, on en a avec l'Italie. Finalement, ce sera l'Italie. On a encore pas mal de joueurs qui étaient là en 2012 dans la sélection, mais on est devenus plus expérimentés, on est devenus plus mûrs, on a encore progressé. On sait ce qui nous attend face à l'Italie, ce sont des matchs où tout peut arriver. On s'est amélioré au fil des matchs, on sait qu'on devra donner le meilleur de nous-mêmes, mais on sera prêts. On est prêts à réécrire l'Histoire ».

en savoir plus : Equipe d'Allemagne de Football