Allemagne : Müller, l'élément incontournable

Voir le site Euro 2016 de football

Thomas Müller (Allemagne)
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-09T09:51:27.830Z, mis à jour 2016-06-09T14:48:38.845Z

Thomas Müller a beau ne pas être élégant, il n'en reste pas moins un élément indispensable de l'équipe d'Allemagne. A l'Euro, il a l'occasion de rajouter une nouvelle ligne à son riche palmarès.

26 ans et déjà un palmarès long comme le bras. Champion du monde en 2014, Thomas Müller a déjà connu de nombreux succès avec le Bayern Munich. Riche de son expérience, il compte bien guider l'Allemagne vers un nouveau succès prestigieux.

Le Bayern dans la peau

Né près de Munich, à Weilheim, Thomas Müller est un enfant du Bayern. Formé au club, il débute sous les ordres d'un certain Jürgen Klinsmann en 2008. Avant de s'affirmer avec Van Gaal au point d'inscrire 19 buts lors de sa première saison complète en 2009-2010 et de participer au doublé de son équipe (Coupe-championnat). Appelé au Mondial en Afrique du Sud, Müller se fait remarquer avec cinq buts et trois passes décisives. Il est meilleur buteur de la compétition et est élu meilleur espoir. De quoi faire oublier les déclarations provocatrices de Diego Maradona, qui l'avait pris pour un ramasseur de balles.

Incontournable en sélection

Egalement auteur de cinq buts lors du Mondial 2014 plus tard, l'attaquant allemand a vécu un Euro 2012 plus difficile. Titulaire, il n'influe absolument pas sur le jeu de son équipe et débute même remplaçant lors de la demi-finale perdue face à l'Italie. Il se rattrape de la meilleure des manières deux ans après au Brésil. Avec notamment un triplé en demi-finale face au pays organisateur. De quoi le rendre indispensable dans la conquête du titre mondial.

Le poteau de Thomas Müller face à la France :

Moins exposé que les autres stars

Müller est capable d'occuper tous les postes de l'attaque et a même été aligné dans l'entrejeu avec le Bayern de Guardiola. Une polyvalence précieuse pour un joueur intelligent qui sait très bien se déplacer pour se faire oublier des défenseurs adverses. Complet, mais peu élégant sur un terrain, l'attaquant aux 70 sélections (31 buts) n'est pas autant renommé qu'un Cristiano Ronaldo par exemple. Mais cela importe sans doute au joueur qui a récemment rendu hommage à Astérix en arborant une belle moustache...

en savoir plus : Equipe d'Allemagne de Football