Dans l'actualité récente

Allemagne : Schweinsteiger espère rejouer samedi

Voir le site Euro 2016 de football

Bastian Schweinsteiger
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-03T10:17:06.464Z, mis à jour 2016-06-03T11:06:14.510Z

De retour d’une blessure contractée en mars, Bastian Schweinsteiger espère rejouer avec la sélection allemande. Il ambitionne ainsi disputer le match amical face à la Hongrie de samedi.

Schweinsteiger a vécu une saison bien compliquée. Entre blessures et méformes, le milieu de Manchester United n’a pas franchement brillé avec les Red Devils. Il compte ainsi panser ses maux avec cet Euro en France.

Le départ de Schweinsteiger à Manchester United :


Une saison chaotique à Manchester United

Critiqué à la fin de son aventure au Bayern, le milieu allemand ne s’est pas vraiment offert une cure de jouvence en Angleterre. Il évoluait pourtant sous les ordres de Van Gaal, qu’il a bien connu en Bavière. Le technicien néerlandais a même été à l’origine de son repositionnement dans l’axe du milieu de terrain. Mais sa première saison mancunienne n’a pas été de tout repos. Au point d’attendre avec impatience l’arrivée de José Mourinho, comme il a confié au Times récemment : « On ne sait pas encore qui sera notre entraîneur la saison prochaine, mais avec Pep Guardiola à Manchester City, le derby risque d’être intéressant. L’intérêt pour le football à Manchester est immense et si Mourinho vient à United, tous les joueurs seront motivés à l’idée de s’entraîner avec lui. Ce sera une saison particulière  ».

Seulement un but inscrit en 2015-2016

En Premier League, cette saison, il n’a ainsi disputé que 18 matches pour un seul but inscrit. Au milieu de terrain, il a peiné à influer sur le jeu de MU, se contentant la plupart du temps de passes en retrait qui ont fini par agacer le public d’Old Trafford. Il n’a pas non plus été aidé par les blessures, dont la dernière, contractée avec sa sélection (ligaments du genou) l’a éloigné des terrains depuis le mois de mars. Son impatience est donc forcément grandissante avant d’aborder l’Euro.

Il a des fourmis dans les jambes

Frais mentalement, donc, le compagnon d’une certaine Ana Ivanovic  est impatient de refouler les pelouses. Et ce, dès samedi, en amical contre la Hongrie : « Mon objectif est de jouer samedi. Pendant 20, 30 minutes, j'espère. C'est important d'avoir de la pratique. Bien sûr, je ne peux pas passer de 0 à 100%, j'ai besoin de retrouver un rythme ». Histoire de préparer idéalement la conquête de l’Euro.