Dans l'actualité récente

Allemagne-Ukraine : Schweinsteiger clôt le spectacle

Voir le site Euro 2016 de football

Thomas Muller et Mario Gotze contre la Pologne
Par Justine SOIGNON|Ecrit pour TF1|2016-06-12T21:24:50.636Z, mis à jour 2016-06-12T21:24:51.759Z

L'Allemagne a logiquement battu l'Ukraine dimanche à Lille (2-0). Mustafi a ouvert le score pour l'Allemagne à la 18ème et Schweinsteiger, fraîchement entré en jeu, a doublé la mise dans le temps additionnel.

Grands favoris de l’Euro, les joueurs de Joachim Löw se sont logiquement imposés face à l’Ukraine dimanche soir au stade Pierre-Mauroy de Lille (2-0). L’Allemagne n’a jamais perdu son match d’ouverture à l’Euro et devient le premier pays à s’imposer avec deux buts d’écarts dans cet Euro 2016.

L'Allemagne domine mais tremble

D’entrée de jeu, les joueurs de Joachim Löw s’imposent et font tourner mais c’est l’Ukraine qui se procure la première grosse occasion. Une frappe limpide de Yevhen Konoplyanka oblige Manuel Neuer à la parade (5ème). L’Allemagne remet le pied sur le ballon mais ne parvient pas à concrétiser sa domination. C’est finalement Shkodran Mustafi qui débloque la situation. Le joueur de Valence reprend victorieusement de la tête un coup-franc de Toni Kroos (1-0, 19ème). Le défenseur de 24 ans a choisi le bon match pour inscrire son premier but sous les couleurs allemandes. 


L’ouverture du score a le mérite de réveiller les joueurs de Mikhail Fomenko. Manuel Neuer détourne magistralement une tête à bout portant de Yevhen Khacheridi (26ème) puis c’est Boateng qui sauve les siens de l’égalisation. Servi par Andriy Yarmolenko, Yevhen Konoplyanka reprend mais le défenseur du Bayern dégage sur sa ligne.

Et Schweini entra en jeu...

Au retour des vestiaires, l’Allemagne reprend sa domination. Très sollicité, Andrei Pyatov boxe des deux poings une frappe de Julian Draxler avant de contrer une tentative de Sami Khedira. Thomas Muller et Mesut Ozil s’essayent aussi mais le portier ukrainien tient bon. C’est finalement Bastian Schweinsteiger, entré en jeu deux minutes plus tôt, qui débloque la situation. Parfaitement servi par Mesut Ozil, le milieu de Manchester United n’a plus qu’à conclure (2-0, 90+2). Il est le premier remplaçant allemand à marquer en phase finale de l’Euro après le doublé d’Oliver Bierhoff en 1996.


L’Allemagne affrontera la Pologne, tombeuse de l’Irlande du nord, jeudi à Paris. 


Revivez le match en direct

90+3 : C'est fini à Lille ! L'Allemagne s'impose logiquement 2-0 face à l'Ukraine.

90+2 : SCHWEINSTEIGER !!!!! A peine entré en jeu, celui qui a décidé de repousser son mariage à cause de l'Euro inscrit son 24e but et double la mise pour la Nationalmannschaft. Il est le joueur allemand qui a disputé le plus de matches à l'Euro à égalité avec Philipp Lahm (14).

90' : Il y aura trois minutes de temps additionnel !

90' : Mario Götze cède sa place à Bastian Schweinsteiger.

88' : Dans la foulée, Mustafi ne communique pas avec son gardien, Seleznov en profite mais Jérôme - deuxième gardien - Boateng dégage en corner.

87' : OLALA Pyatov ! Le portier ukrainien continue son match de dingue et sauve les siens sur une incursion de Mesut Ozil.

85' :  Les Allemands ne poussent plus trop, ils semblent se contenter de faire tourner le ballon en attendant la fin.

80' : Il reste 10 minutes aux Allemands pour en planter un ou deux. Ou aux Ukrainiens pour égaliser, au choix. 

77' : Julian Draxler est remplacé par son coéquipier de Wolfsbourg, André Schürrle.

75' : MULLER !! Le Bavarois décoche le 13ème tir allemand légèrement dévié par la défense ukrainienne. Pyatov plonge et repousse.

74' : Viktor Kovalenko cède sa place à Oleksandr Zinchenko. Si jamais vous cherchez un prénom pour votre futur bébé...

70' : Cette domination est quand même très stérile. Ce sont vraiment les mêmes joueurs qui en ont mis 7 au Brésil y'a deux ans ? 

68' : Yevhen Konoplyanka prend un carton jaune pour une faute sur Mario Götze.

67' : C'est donc là qu'il se cache !

66' : Premier changement côté ukrainien, Roman Zozulya est remplacé par Yevhen Seleznov.

61' : KHEDIRA !! Le milieu de la Juve envoie une belle frappe mais Pyatov a bien suivi.

57' : Rakytskiy répond sur coup-franc ! Neuer plonge à gauche et détourne le ballon.

52' : KROOOS ! L'Allemand tente sa chance de loin mais sa frappe vient chatouiller la transversale de Pyatov.

50' : Même scénario qu'en début de match : les Allemands ne lâchent plus le ballon et les hommes de Fomenko subissent.

48' : LA FRAPPE DE DRAXLER ! Pyatov boxe des deux poings.

45' : Reprise ! Gardez bien les yeux ouverts, la seconde période promet du spectacle.

45+1 : C'est la mi-temps à Lille !  L'Allemagne mène grâce à Mustafi mais elle est loin d'être sortie d'affaire face à une équipe ukrainienne joueuse qui prend la confiance au fil des minutes. Sauf que l'Allemagne n'a jamais perdu un match de l'Euro en menant à la mi-temps (seulement un nul). Dégourdissez-vous un peu les mollets et on se retrouve dans quelques minutes.


42' : Les Ukrainiens se rebiffent sacrément. La défense allemande est en souffrance.

38' : Fedetskiy égalise pour l'Ukraine mais l'arbitre siffle hors-jeu à juste titre.

37' : LE SAUVETAGE DE BOATENG !!! Konoplyanka sort une reprise côté gauche mais le défenseur allemand dégage sur sa ligne et sauve les siens in extremis.


35' : L'Allemagne domine outrageusement. Les joueurs de Joachim Low sont à 255 passes contre 76 pour les joueurs de Fomenko.

33' : Toni Kroos a été impliqué dans trois buts lors de ses quatre derniers matches avec l'Allemagne (deux buts, une passe décisive).

32' : C'est vrai que c'est assez déroutant.

30' : PYATOV ! C'est au tour du gardien ukrainien de s'illustrer sur une frappe de Khedira.

28' : Quand l'Allemagne a inscrit un premier but à l'Euro, elle a remporté 20 matches pour un nul et deux défaites. 

26' : LA PARADE DE NEUER !!!!! Le portier du Bayern détourne magistralement une tête de Kacheridi à bout portant.

24' : Avec 16 ballons, Pyatov est l'Ukrainien qui a touché le plus le cuir pour le moment. Rappelons qu'il est gardien.

19' : Shkodran Mustafi vient d'inscrire son premier but sous le maillot allemand. Il est le premier joueur de Valence non-espagnol à marquer à l'Euro.

19' : BUUUUUUUT DE MUSTAFI !!! Le joueur de Valence reprend de la tête un coup-franc de Toni Kroos. C'est dans la boîte ! 


15' : Depuis 1991, l'Allemagne a joué 35 fois contre des pays de l'ancienne URSS et n'a jamais perdu.

11' : Hector ! L'arrière gauche de Cologne glisse et rate sa reprise devant les buts de Pyatov.


9' : Bon, ben l'Allemagne domine mais ne se crée pas d'occasion. Les joueurs de Mykhailo Fomenko sont bien regroupés en défense.

4' : OOH KONOPLYANKA ! L'Ukrainien oblige Neuer à la parade. Se méfier de l'eau qui dort...

2' : Les Allemands ont mis le pied sur le ballon d'entrée de jeu. La Nationalmannschaft n'a jamais perdu son match d'ouverture en 12 participations.

0' : C'est parti ! Martin Atkinson donne le coup d'envoi de la rencontre.

0' : Avec 12 matches, Joachim Löw est le sélectionneur comptant le plus de matches à l'Euro.


0' : C'est au tour de Das Deutschlandlied, l'hymne allemand.

0' : Chtche ne vmerla Ukraïna, l'hymne ukrainien retentit. Et ça chante partout. Juste, on ne sait pas mais ça chante !

0' : Les deux équipes entrent sur la pelouse de Pierre-Mauroy. Les drapeaux s'agitent en tribunes !

Les compositions sont tombées ! L'Allemagne débute la rencontre avec dix champions du monde sur le terrain. Sauf Hector n'a pas été médaillé au Brésil en 2014.

Allemagne : Neuer - Höwedes, Boateng, Mustafi, Hector - Kroos, Khedira - Müller, Özil, Draxler - Götze.

Urkaine : Pyatov- Fedetskiy, Khacheridi, Rakitskiy, Shevchuk - Stepanenko, Sydorchuk, Kovalenko - Yarmolenko, Konoplyanka, Zozulya.


Revivez l'avant-match en direct :

L’Allemagne entre en lice à 21 heures au stade Pierre-Mauroy de Lille face à l’Ukraine. Vainqueurs du Mondial 2014, les joueurs de la Mannschaft débarquent en France avec la ferme intention de remporter l’Euro.

Une Allemagne favorite

En cinq confrontations face à l’Ukraine, l’Allemagne n’a jamais perdu. Elle a obtenu trois nuls et deux victoires. La Mannschaft endosse le statut de grand favori. Déjà auréolée de trois titres de championnats d’Europe (1972, 1980 et 1996), elle compte bien ajouter une nouvelle coupe sur son étagère à trophées.

Une Ukraine à la défense solide

L'Allemagne aura fort à faire pour espérer faire trembler les filets. En effet, l’Ukraine n’a jamais concédé plus d’un but lors de ses 12 matches des éliminatoires. Au total, elle n’a encaissé que 5 buts en 12 rencontres. Thomas Müller, qui n’est jamais parvenu à marquer en cinq matches disputés à l’Euro, va sans doute tenter de faire trembler les filets à tout prix.

en savoir plus : Euro 2016 : Allemagne - Ukraine, Equipe d'Allemagne de Football, Equipe d'Ukraine de Football