Allemagne : Özil, un pénalty raté historique

Voir le site Euro 2016 de football

error
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-27T08:50:32.132Z, mis à jour 2016-06-27T14:39:59.091Z

Mesut Özil a raté un penalty lors de la rencontre Allemagne-Slovaquie de dimanche (3-0). Si cet échec n'a pas empêché la qualification allemande, il reste historique pour la Nationalmannschaft.

L'Allemagne et la belle histoire d'amour avec les penalties. Dans son histoire, la Nationalmannschaft a rarement tremblé au moment d'en tirer. Une véritable spécialité allemande. L'échec d'Özil est donc assez rare pour être souligné.

Seulement le troisième échec dans l'histoire

Un penalty raté par un Allemand, cela devient une rareté. La force mentale de l'équipe d'Allemagne se traduit à travers son taux de réussite impressionnant dans cet exercice. C'est bien simple : sur 17 tentatives en tournoi majeur, la Nationalmannschaft n'en a raté que... trois. Mesut Özil peut donc s'estimer bien seul. Lors du huitième de finale de son pays face à la Slovaquie, le meneur de jeu d'Arsenal a vu sa tentative détournée par Kozacik, le portier slovaque (13ème). Heureusement pour lui, son échec n'a pas empêché l'Allemagne de l'emporter largement (3-0). 

Auparavant, les Allemands n'avaient manqué que deux tentatives en grande compétition, hors tirs au but il faut le préciser. A la Coupe du monde 1974, Uli Hoeness avait loupé un penalty lors d'un match du deuxième tour de l'Allemagne de l'Ouest face à la Pologne. Sans conséquences fâcheuses. Idem au Mondial 2010 lorsque Lukas Podolski avait raté sa tentative face à la Serbie au premier tour. Si l'Allemagne avait perdu (1-0), cela n'avait pas eu de conséquences également. 

Un seul échec fatal

La Nationalmannschaft semble donc imbattable dans cet exercice. Et la France peut en témoigner, elle qui a été battue lors des tirs au but lors du Mondial 1982 et une demi-finale historique et terrible. La séance de tirs au but, encore une spécialité allemande. Dans l'histoire de l'Euro, seul l'épisode 1976 peut rappeler de mauvais souvenirs. En finale face à la Tchécoslovaquie, Uli Hoeness, encore lui, a raté sa tentative lors de la séance fatidique. Et un certain Antonin Panenka a ensuite permis son pays de battre l'invincible Allemagne de l'Ouest. C'est à ce jour le seul échec marquant dans ce domaine. 

en savoir plus : Equipe d'Allemagne de Football, Euro 2016 : Allemagne - Slovaquie