Dans l'actualité récente

Amical : Rosicky mate la Russie en amical

Voir le site Euro 2016 de football

RTX2F6QE
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-06-02T08:28:32.159Z, mis à jour 2016-06-02T08:54:35.332Z

A l'approche de l'Euro, la République Tchèque engrange de la confiance. Les coéquipiers de Petr Cech ont battu ce mercredi, à Innsbruck, la Russie (2-1) grâce notamment à un très bon Tomas Rosicky.

En disposant des Russes, la République tchèque se rassure et sait pouvoir compter sur son maître à jouer, Tomas Rosicky.

Euro 2016 : Des matchs en Ultra HD sur TF1


Rosicky, bon pied, bon oeil

Blessé à une cuisse fin janvier en Coupe d'Angleterre, pour sa première apparition avec Arsenal après une pause de huit mois, due à une blessure à un genou, Tomas Rosicky sera avec les Tchèques à l'Euro. Malgré cette absence prolongée, l'homme aux 102 sélections, qui n'a fait son retour à l'entraînement que début avril, figure bien dans la liste de 28 joueurs retenus par Pavel Vrba. A la lecture de la rencontre amicale des tchèques face à la sélection russe, hier à Innsbruck (2-1), cela semble plutôt être une bonne idée.

Kokorin lance le match

Hier le « petit Mozart » d'Arsenal a tenu 85 minutes face aux Russes et a, comme à ses plus belles heures, été inspirant pour ses coéquipiers malgré une entame à l'envers de sa sélection menée à la marque dès la 6ème minute. Une ouverture du score signée de l'attaquant star du Zénith Saint-Petersbourg Aleksandr Kokorin (1-0). Si la marque restait inchangée jusqu'à la pause, il ne manquait pas grand-chose pour que la mainmise tchèque se fasse plus nettement ressentir.


Un succès encourageant

Dès le début de la seconde période, le Gunner remettait d'ailleurs les choses d'équerre en convertissant une offrande d'un autre Tomas, Necid. Le 23ème but de la vedette tchéque qui s'apprête à jouer son cinquième tournoi continental. Le score de 1-1 aurait pu contenter les hommes de Vrba, mais ils ont mis un point d'honneur à rafler la mise. Necid, encore lui, signait le but de la victoire à la 90ème en réceptionnant comme il se doit un centre à mi-hauteur de Krejci (2-1).