Dans l'actualité récente

Angleterre : Roy Hodgson répond à son président !

Voir le site Euro 2016 de football

roy hodgson press england portugal
Par Rafik YOUCEF|Ecrit pour TF1|2016-06-26T15:11:19.257Z, mis à jour 2016-06-26T15:12:54.331Z

Greg Dyke, le président de la Fédération anglaise de football a récemment mis la pression sur Roy Hodgson. Ce dimanche, l’ancien coach de Liverpool lui a répondu.

Greg Dyke a profité d’une interview accordée à la BBC pour mettre la pression sur son sélectionneur, Roy Hodgson. Interrogé sur le sujet, le technicien anglais de 68 ans s’est montré confiant.


« Je ne vais pas supplier pour garder le job »


En fin de contrat, Roy Hodgson ne sait pas de quoi son avenir sera fait. Le natif de Croydon pourrait ne pas prolonger l’aventure avec la sélection anglaise. À en croire les dires de son supérieur, Greg Dyke tout dépendra des résultats de son équipe durant l’Euro : « Si on réalise un bon tournoi, en jouant bien, son contrat pourrait être renouvelé (…) Si on atteint les demi-finales, ce sera bien ». Pas perturbé par cette sortie médiatique, Hodgson a d’abord confié : «Je suis préparé pour continuer. Je suis prêt, si la FA veut de moi. S'ils ne veulent pas, alors mon contrat s'arrête et c'est comme ça. Je ne vais pas supplier pour garder le job.»


« Si on va jusqu’aux demi-finales, c’est un succès »


Avant de faire un bilan de son travail : « Je crois dans ce que j'ai fait, en particulier ces dernières années. Je crois dans l'équipe avec laquelle je travaille et je pense que cette équipe montre un tel potentiel que cela va aller pour elle, qu'elle va continuer à faire de bonnes choses ». Puis de conclure : « Clairement, si on va jusqu'aux demi-finales, c'est un succès. Si nous jouons bien mais que nous perdons, malheureusement, contre une bonne équipe ou aux tirs au but (en quarts de finale), alors on continuera d'en discuter ». (Propos rapportés par AFP).