Dans l'actualité récente

Antoine Griezmann est prêt pour l'Euro en France !

Voir le site Euro 2016 de football

Griezmann le nouveau monstre
Par Audrey Deschamps|Ecrit pour TF1|2016-04-17T16:37:26.895Z, mis à jour 2016-04-17T18:32:35.324Z

Décisif avec l’Atlético en Ligue des Champions, Antoine Griezmann évolue à une vitesse folle. A moins de deux mois de l'Euro, "Grizi"tiendra une place essentielle dans le collectif des Bleus.

Antoine Griezmann explose littéralement cette saison avec cerise sur le gâteau, ses deux buts contre le FC Barcelone. Et devient une pièce maîtresse de l'Equipe de France.

Sur le devant de la scène

Brillant en club, ses deux buts en quarts de finale de Ligue des Champions, qui ont mis le grand Barça au tapis, ont prouvé sa capacité à être présent dans les grands moments. Du talent, de l’envie, le jeune papa s’est révélé au fil de la saison. Griezmann a pris une toute autre dimension sur le terrain avec ses 20 buts en Liga juste derrière Benzema (21) et 7 réalisations en sélection. Il dépasse déjà son bilan de la saison dernière.

Compenser l’absence Benzema

Après cet exploit en C1, le rapprochement avec la non sélection de Benzema a vite été fait. «  Vous avez vu le match de Griezmann contre Barcelone ? Vous avez vu les jeunes qui arrivent ? » avait déclaré Noël le Graët à l’Equipe. Un président de la FFF qui ne semblait pas  du tout inquiet de l’absence du Madrilène pour la réussite des Bleus à l’Euro. « Grizi » ne devrait pas remplacer poste pour poste Benzema mais sera certainement aligné sur une aile pour animer l’attaque française.

«  Je ne serais pas leader des Bleus »

Même si son statut a évolué chez les Bleus, Antoine Griezmann ne se considère pas comme le patron du groupe tricolore : « Non, je ne serais pas le leader des Bleus. Tant mieux si on attend plus de moi, je me sens bien là-dedans, au final, c'est avant tout jouer au football et c'est ce que j'essaierai de faire » Karim, c'est un très grand joueur, c'est vrai qu'il nous manquera certainement. Mais on a d'autres attaquants, on l'a vu dans les deux derniers matches amicaux où (Olivier) Giroud et Dédé (Gignac) ont bien fait le travail. On a confiance en eux, on travaillera dur pour aller jusqu'au bout. »