Dans l'actualité récente

Belgique : Batshuayi, une première malheureuse

Voir le site Euro 2016 de football

Michy Batshuayi (Belgique)
Par Axel BENCHINA|Ecrit pour TF1|2016-06-02T15:21:39.180Z, mis à jour 2016-06-02T15:31:36.289Z

Mercredi soir, Michy Batshuayi a connu sa première titularisation avec la Belgique contre la Finlande (1-1). Mais tout ne s’est pas passé comme prévu.


La cinquième est la bonne pour Batshuayi ! Après avoir connu quatre sélections en tant que remplaçant, le Marseillais a enfin connu sa première titularisation avec les Diables Rouges.

Batshuayi a connu une année difficile à l'OM. Aujourd'hui, avec la Belgique il tente d'être titulaire avant peut-être un transfert en Angleterre. 


Le Marseillais a frappé le poteau

Positionné à la pointe de l’attaque aux côtés d’Origi, Michy Batshuayi a connu une première titularisation qui aurait dû être parfaite. Son pays affrontait la modeste Finlande, évoluait à domicile au stade Roi Baudouin et est supposé figurer comme un poids lourd offensivement en Europe. Dès la septième minute, après un bon centre d’Origi, Batshuayi est contré de justesse par la défense finlandaise. Plus de trente minutes plus tard, l’attaquant marseillais a manqué d’ouvrir le score après une tête sur le poteau. Malheureux, Batshuayi a été remplacé à l’heure de jeu par Benteke qui n’a pas non plus trouvé la faille. C’est un autre remplaçant, Romelu Lukaku, qui a égalisé pour la Belgique en fin de rencontre.

Titulaire à l’Euro ?

L’attaque belge est clairement l’une des plus fortes d’Europe. Eden Hazard, capitaine et Kevin De Bruyne, star de Manchester City sont titulaires indiscutables car peu de défenses arrivent à les stopper en Europe mais à la pointe de l’attaque rien n’est moins sûr. Lukaku, Benteke, Origi ou Batshuayi… Qui aura la tâche de concrétiser les actions belges pendant l’Euro. Romelu Lukaku, buteur hier semble partir avec une longueur d’avance mais rien n’est joué d’autant que Marc Wilmots aime jouer avec deux attaquants axiaux. Le deuxième pourrait donc être Batshuayi qui n’a pas été accablé pas son sélectionneur hier après la rencontre : « J'ai opté pour Batshuayi en pointe. Il a joué dans un contexte pourri, seul face à trois défenseurs mais il s'en est bien sorti même s'il manque de réussite sur sa tête qui trouve le poteau. "