Belgique : Batshuayi, la surprise de l'Euro 2016 ?

Voir le site Euro 2016 de football

Michy Batshuayi (Belgique)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-12-26T19:00:51.071Z, mis à jour 2015-12-26T19:00:51.071Z

Meilleur buteur de l'OM cette saison, l'ancien attaquant du Standard de Liège n'est pourtant pas assuré de disputer le prochain champion d'Europe des nations avec les Diables Rouges.

« L'Euro, c'est dans un coin de ma tête. Mais tout ça demande beaucoup de bonnes prestations et de régularité. C'est un objectif, même un rêve. Et je vais tout faire pour le réaliser ». En novembre dernier, Michy Batshuayi se confiait dans Téléfoot sur son souhait de participer au prochain championnat d'Europe qui aura lieu en France du 10 juin au 10 juillet prochain. Mais pour ce faire, l'attaquant de l'Olympique de Marseille devra s'accrocher dès la reprise en janvier 2016 car sa place en équipe nationale ne tient qu'à un fil. Explications.

Batshuayi se confie (Téléfoot - novembre 2015)


Degryse : « Intrinsèquement le meilleur attaquant belge »

Avec deux buts en autant de sélections, Batshuayi possède un ratio parfait sur le papier. Pourtant, le natif de Bruxelles est loin d'être le choix numéro un de Marc Wilmots, le sélectionneur des Diables Rouges, et doit se contenter des miettes laissées par Romelu Lukaka, Christian Benteke et Kevin Mirallas. Mais nombreux sont ceux à croire en l'ex-joueur du Standard de Liège, à commencer par Marc Degryse (63 sélections avec la Belgique). « Il est le plus à même à bouleverser la hiérarchie. Ses trente minutes contre l'Italie ont encore prouvé que c'était un vrai buteur. Il est mobile, a deux bons pieds, va assez vite et sait jouer dos au but (…) Intrinsèquement, c'est peut-être le meilleur attaquant belge », a-t-il déclaré en novembre dernier dans les colonnes de Sport Magazine.


Wilmots : « Il doit franchir un palier »

Pour être de la partie avec les Diables Rouges en juin prochain, Batshuayi devra donc convaincre son sélectionneur. Si Marc Wilmots a rappelé l'attaquant de l'OM lors de la dernière trêve internationale, il attend encore plus de lui et ne s'en cache pas. « Cela ne m'intéresse pas d'avoir un avant-centre qui ne pense qu'à marquer des buts. Je veux quelqu'un qui participe au jeu, bouge et se démarque. J'ai dit à Michy ce que je trouvais de bien et de mauvais dans ce jeu », déclarait l'ancien buteur de la Belgique (28 buts en 70 sélections) après la rencontre contre l'Italie en novembre dernier (victoire trois buts à un, dont un but de Batshuayi). Des propos similaires à ceux tenus sur le plateau de Téléfoot un mois plus tôt. « Il doit franchir un palier, même si ses qualités ne sont pas remises en cause ».

Marc Wilmots : « Gagner l’Euro 2016 ? Ca serait prétentieux de le dire »


Des qualités, Batshuayi en a, indéniablement. Preuve en est : ses 14 buts inscrits toutes compétitions confondues avec l'OM depuis le début de la saison. Mais pour « réaliser son rêve » et être sûr d'être à l'Euro, le Bruxellois devra poursuivre sur sa lancée tout en simplifiant son jeu, jugé souvent trop individualiste. Un défaut qui ne plaît guère à Marc Wilmots, porte-drapeau du travail collectif.