Belgique : Eden Hazard, une soirée de rêve

Voir le site Euro 2016 de football

Euro 2016 - Hongrie-Belgique (0-4) : les Diables Rouges se lâchent et filent en quart, revoir les buts
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-27T10:37:02.064Z, mis à jour 2016-06-27T14:36:32.983Z

Étincelant face à la Hongrie, en 8èmes de finale de l'Euro, Eden Hazard a sans doute réalisé l'une de ses plus belles prestations avec la sélection belge. Au meilleur moment.

Longtemps attendu comme le messie de sa sélection, Eden Hazard va peut-être enfin s'affirmer comme l'élément incontournable de la Belgique. Lors de cet Euro, il est en tout cas en train de monter en puissance.

Un match plein face à la Slovaquie

Contre la Slovaquie, Eden Hazard a sans douté réalisé sa meilleure prestation avec la sélection belge. Très attendu dans cet Euro, le milieu de Chelsea monte en puissance durant la compétition. Après avoir adressé deux passes décisives face à l'Irlande (3-0) et la Suède (1-0), il a ouvert son compteur but face à la Hongrie (4-0). Et de quelle manière. Un formidable rush au bout duquel il a gardé la lucidité pour tromper Kiraly, le gardien si atypique des Magyars. Sans oublier d'ajouter une troisième passe décisive à son bilan à destination de Carrasco. Il a ensuite bien mérité une ovation de la part du public du Stadium. Car sa prestation a été de toute beauté.


Selon les statistiques, Hazard a réussi 11 dribbles, possède un taux de passes réussies important vu ses prises de risques dans le jeu (90%), a créé 4 occasions de but dans la partie dont, donc, une passe décisive. Le feu follet belge n'a cessé de provoquer balle au pied sur son aile gauche préférée. Au point de rendre fou le latéral droit Lang. Après la rencontre, le Diable Rouge a semblé sur un nuage : « Faire mieux que ce match, ce sera compliqué je pense. Tout était presque parfait. On a rendu le match facile, en fait, car on s'est créé beaucoup d'occasions et en seconde période, on a tué le match ».


Une cure de jouvence en sélection

Une grosse performance qui a de quoi rendre fier son sélectionneur, Marc Wilmots : « Beaucoup de gens se sont posé des questions quand j'ai décidé de lui confier le brassard. Ce petit bonhomme, il faut le faire grandir. Je sais qu'il ne parle pas beaucoup mais ce soir, il a parlé avec ses pieds. C'était impossible de lui prendre le ballon. Quand on a des moments difficiles, tu lui donnes le ballon et tu peux te reposer ».

Des moments difficiles, Hazard en a bien vécu ces derniers temps. En sélection comme en club. Avec Chelsea, il a vécu une saison bien compliquée avec seulement quatre buts inscrits en championnat (tous en fin de saison) et trois passes décisives. Perturbé sans doute par l'instabilité au sein des Blues et un jeu loin de mettre en valeur ses qualités, l'ailier vit une autre histoire avec la Belgique. Même s'il a mis du temps à s'imposer et a attendu l'arrivée de Wilmots en 2012 pour véritablement s'installer. S'il n'a pas été vraiment performant pour sa première grande compétition (Mondial 2014), il semble déterminé à emmener au plus haut sa sélection dans cet Euro. Prochaine étape en quart de finale face au Pays de Galles, vendredi prochain à Lille. Dans une ville qu'il connait si bien pour s'y être révélé dans notre championnat de Ligue 1...

en savoir plus : Equipe de Belgique de Football